S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

La prose du Transsibérien de Thylacine

La prose du Transsibérien de Thylacine

Mi-2015, le compositeur Thylacine, alias William Rezé, a traversé la Russie à bord du Transsibérien en quête d'inspiration. Il en est revenu avec un album, son premier, sorti à la fin de l'année, et une série de vidéos sur son voyage. Le Courrier de Russie s'est entretenu avec l'étoile montante de l'électro française.LCDR Radio recommande ThylacineLe Courrier de Russie : D'où t'est venue l'envie de composer et enregistrer un album dans le Transsibérien ? William Rezé : L'idée me trottait dans la tête depuis deux ans. J'adore composer un peu partout, notamment dans le train. Le paysage qui défile, le rythme, les rencontres… tous ces éléments m'inspirent et me stimulent. Et le Transsibérien s’est présenté comme le lieu idéal : il est lent, il permet de rester longtemps à l'intérieur et de découvrir de nouvelles cultures, de l'Europe au Pacifique. Une chose qu’on ne peut pas faire sur un Paris-Marseille !LCDR : Tu étais accompagné d'une équipe vidéo. Vous n'étiez pas trop à l'étroit dans le compartiment ?! W.R. : Nous sommes partis avec le strict minimum. De mon côté, j'avais seulement pris quelques petites machines,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Thomas Gras