S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

A quel saint se vouer ? Cinq reliques populaires de Russie

A quel saint se vouer ? Cinq reliques populaires de Russie

Près de 500 000 fidèles ont fait la queue entre le 7 et le 13 janvier devant la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou pour adorer l'arche contenant les Présents des Rois mages. Ceux-là précisément, selon la légende, qu’ont tenus dans leurs mains Jésus Christ et la Vierge Marie. Les reliques quittaient pour la première fois la terre grecque, où elles sont conservées depuis le XVème siècle dans le monastère de Saint Paul, sur le mont Athos. L’arche renferme trois plaques d’or ornées de fin filigrane, auxquels sont cousues, par du fil d’argent, des boules faites d’un mélange d’encens et de myrrhe. Voici une sélection de cinq reliques orthodoxes que l’on peut vénérer en Russie.

Les reliques de la sainte Matrone de Moscou

Les reliques de la sainte Matrone de Moscou. Покровский ставропигиальный женский монастырь у Покровской заставы города МосквыElle faisait des miracles sa vie durant et continue d'en réaliser après sa mort – la file d'attente pour adorer les reliques de la Matrone, conservées dans le monastère féminin de Pokrov, est d'une centaine de mètres chaque jour. « Parlez avec moi comme avec une vivante, avait ordonné la Matronouchka. Je vous aiderai tous, je vous écouterai tous. » Les gens qui viennent la voir demandent le bonheur, la prospérité dans la famille, la santé et la chance dans les affaires.La Matrone avait prédit la Révolution, la Seconde Guerre mondiale et l'effondrement de l'URSS. Il existe une légende sur une rencontre entre Staline et la Matronouchka. On raconte qu'en 1941, quand les Allemands avaient atteint Krioukov et que la panique régnait à Moscou, Staline est allé voir la Matrone – elle lui aurait conseillé de ne pas abandonner la capitale et de survoler trois fois Moscou avec l'icône de la Vierge Marie de Tikhvine. Staline aurait confié cette croisade à son pilote personnel – le commandant de la division aérienne de long cours Aleksandr Golovanov. L'Église ne réfute pas cette légende, mais ne la confirme pas non plus.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Selected by Julia Breen