|  
38K Abonnés
  |   |  
RAIG

RAIG : les 100 albums du nouveau rock russe

Avec 38 % de disques vendus en moins en Russie entre 2007 et 2011, second plus important marché de la musique piratée après la Chine selon la IFPI1, le disque semble ne pas avoir la cote au Grand pays. Pourtant, y survit depuis une dizaine d’années un des derniers labels indépendants d’Europe. Rencontre avec Igor Gorely, co-fondateur de R.A.I.G. Records.

Lorsque l’on se rend chez des Russes, jeunes ou vieux, une chose paraît souvent étrange à première vue : l’absence de disques de musique sur les étagères. Exception faite bien sûr de quelques compils poussiéreuses (espérons-le !) issues de la collection « Méga Hits 90 ». Mais en arrivant chez le co-fondateur du label indépendant RAIG Igor Gorely, la cinquantaine, taille moyenne et voix douce, c’est l’impression inverse. « Je suis un vrai collectionneur ! », avoue-t-il en toute modestie, en montrant son impressionnante collection de CDs et de vinyles. « Les Russes n’achètent pas de disques car ce n’est pas dans leur mentalité, explique Igor. Au temps de la Russie tsariste, il existait une culture de mécénat des musiciens, une tradition qui a disparu sous l’URSS. Au lendemain de la chute de l’Union, beaucoup de choses ont changé – mais pas cette approche vis-à-vis de la musique : le CD n’est un objet ni de prestige, ni de première nécessité. Aujourd’hui, les jeunes savent que l’on n’achète pas de disques : on télécharge tout, gratuitement, sur Internet. » Conscient de cet état d’esprit, qu’est-ce qui a donc bien pu pousser Igor, retraité prématuré à la suite d’un accident de la route, à se lancer dans la folle aventure de la création d’un label en Russie ? […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Connexion

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

8 novembre 2017
Culture

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

27 octobre 2017
Société

Ce que l’on sait de l’agression contre la journaliste d’Écho de Moscou

L'agression de la journaliste de la radio Écho de Moscou, Tatiana Felgengauer, soulève de nombreuses questions.

24 octobre 2017