Le Courrier de Russie

Formules magiques 

Même si aujourd’hui, Moscou est devenue davantage bilingue, il reste encore des inscriptions qui ne sont qu’en russe, d’où l’intérêt d’apprendre l’alphabet cyrillique, ce qui est plus facile qu’il n’y paraît. Lorsqu’on s’installe à Moscou, on a également besoin de quelques points de repère. Le CREF, comme chaque mois de septembre, saisi l’occasion de l’arrivée de nouveaux expatriés pour livrer quelques expressions utiles qui vous dévoilent en plus quelques secrets de la vie de la capitale russe.

Бу́дьте добры́ – Boudtié dabry (s’il vous plaît,…)

Une façon plus élégante que « mojna » – можно, qui, littéralement signifie « on peut ». Ici, il s’agit littéralement de « soyez gentil » et c’est une façon élégante de commencer à poser une question ou à demander un service.

Как пройти́ до метро́? – kak praïti da métro ? (Comment se rendre à la station de métro ?)

Indéniablement, le métro de Moscou est beau et rapide. Mais les stations sont deux fois moins nombreuses qu’à Paris, par exemple, et l’entrée n’est pas toujours indiquée de manière évidente. Il est donc utile de pouvoir demander comment se rendre à la station la plus proche.

Где по бли́зости апте́ка? – Gdié pa blizosti aptiéka ? (Où est la pharmacie la plus proche ?)

Fort heureusement, il y a presque autant de pharmacies que de salons de beautés dans la capitale russe, mais si vous n’en voyez pas à l’horizon, cette petite question pourra vous sortir d’affaire.

Lire la suite sur le site du CREF