Sergueï Markedonov

Selon un sondage du centre Levada publié mi-avril, 51 % des Russes éprouvent aujourd’hui « du respect, de l’admiration ou de la sympathie » pour Staline, et seuls 14 % rejettent l’ancien dictateur en bloc. Un record historique. L’annonce choque les libéraux et relance le débat sur la figure et l’héritage du dirigeant soviétique, entre cruel despote et gestionnaire de génie.

 

Lire l'article