Toute l'équipe du Courrier de Russie fait une pause pour les fêtes. Nous vous souhaitons un joyeux Noël et une bonne année 2021

Marguerite Sacco

Découvrir l'équipe

Faits divers littéraires… ou pas

Avez-vous déjà remarqué que, presque systématiquement dans les romans de Dostoïevski, vient à un moment ou à un autre une scène au cours de laquelle un personnage jette des billets, au choix : par terre, au feu, ou à la figure de quelqu’un ? Les raisons ne sont pas forcément les mêmes, mais dans tous les cas, à l’argent est opposée une idée supérieure, une chose à laquelle on peut sacrifier ce bien matériel pourtant essentiel.

Marguerite Sacco | 16 décembre 2020

De la neige, des chats, des raviolis géorgiens

J’avais évoqué, il y a deux ans, le village d’Oïmiakon, très connu en Russie malgré sa population de seulement cinq cents habitants : situé dans l’extrême nord-est russe, en République de Sakha, il est en effet l’un des lieux d’habitation les plus froids de Russie et, en janvier 2019, il s’était illustré pour avoir proposé un marathon (un vrai, de quarante-deux kilomètres) par… -52 degrés. L’épreuve avait réuni pas moins de seize sportifs, ce qui, quand on y pense, n’est pas si mal au vu des conditions.

Marguerite Sacco | 9 décembre 2020

Chroniques bancaires insolites

J’avais évoqué, dans un article de juillet 2019 sobrement intitulé Fête du slip, la profusion des célébrations diverses et « Journées nationales de… » en Russie, dont certaines sont franchement bizarres. Parallèlement à des commémorations païennes et des « journées nationales » célébrant un jour le verre à facettes soviétiques, le lendemain les chats de Saint-Pétersbourg, chaque corps de métier ou presque a la sienne. Nous fêtons donc aujourd’hui les… employés de banques.

Marguerite Sacco | 2 décembre 2020