La réalité de la campagne est très différente de l’image d’Épinal d’un village d’isbas isolé au milieu d’une forêt enneigée. Pauvreté, dégradation du patrimoine architectural, maisons laissées à l’abandon et squelettes de constructions soviétiques y sont omniprésents.

Lire l'article

Nous sommes au Centre de Formation du métro de Moscou, au 93, chaussée de Varsovie. Ici, depuis 2015, les caissières apprennent l’anglais en vue de la Coupe du monde 2018. Elles s’appellent Olga, Alina, Natalia, Galina, Elena ou Alexandra, et travaillent toutes pour le métro de la capitale.

Lire l'article