fbpx

Vladimir Poutine a inauguré, mardi 15 mai, le pont du détroit de Kertch. Au delà de cet ouvrage prestigieux, construit en seulement trois ans, c’est toute la péninsule de Crimée qui est aujourd’hui en chantier. Un chantier éminemment politique. Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous ! Nom d'utilisateur Mot de passe Se Souvenir de moi Pour s'abonner, c'est par ici

Lire l'article

Le pont du détroit de Kertch doit établir une continuité territoriale entre la Russie et la Crimée et approvisionner la population de la péninsule. Problème : cet ouvrage ultra-moderne s'est posé comme une soucoupe volante dans une région dont les infrastructures sont vétustes et inadaptées.

Lire l'article

La réalité de la campagne est très différente de l’image d’Épinal d’un village d’isbas isolé au milieu d’une forêt enneigée. Pauvreté, dégradation du patrimoine architectural, maisons laissées à l’abandon et squelettes de constructions soviétiques y sont omniprésents.

Lire l'article