Le 27 janvier 2009, Cyrille devenait le deuxième patriarche de l’Église orthodoxe russe depuis l’effondrement de l’URSS – et la fin de près de quatre-vingts ans d’athéisme d’État. Son élection suscitait alors les espoirs des conservateurs autant que des libéraux.

 

Lire l'article