Le retour du grand roman russe

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s’imposait dans la littérature russe. Ce récit de la dékoulakisation est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard.

Publié le
Catégorisé comme Culture

Norilsk, une ville nickel

Visite guidée de Norilsk, considérée comme l’une des villes les plus froides et les plus polluées du monde.

Publié le
Catégorisé comme En régions