fbpx

Rusina Shikhatova

Éduquée dans la plus pure tradition francophile sibérienne, traductrice émérite, Rusina quitte Omsk pour la banlieue parisienne à l’âge de vingt ans. Jeune fille au pair et diplômée de la Sorbonne, elle s’essaye à un doctorat malheureux sur les collections russes des bibliothèques strasbourgeoises, avant de s’échapper à Moscou en intégrant l’équipe du Courrier de Russie comme journaliste. Spécialité : le made in Russia et le RER B.

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s’imposait dans la littérature russe, devenant aussitôt un best-seller national. Ce récit de la dékoulakisation, qui conduit le lecteur du Tatarstan à la Sibérie est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard. Le Courrier […]

Lire l'article