Les Français établis en Russie et en Biélorussie ont voté le 25 mai pour élire leurs conseillers consulaires, nouvelle fonction créée afin de faciliter la vie des Français de l’étranger.

Carte électorale
Carte électorale (crédits : ministère de l’Intérieur)

Nicolas Megrelis (UMP), Cédric Etlicher (Français de Russie et de Biélorussie : citoyens et solidaires) et Pauline Betton (Ici Moscou) sont les trois conseillers consulaires qui représenteront et assisteront les Français établis en Russie et en Biélorussie.

En tête, la liste Citoyens et Solidaires a obtenu 34,5% des suffrages exprimés, suivie par la liste UMP, avec 28,2%, et par la liste Ici Moscou, 23,5%. Une quatrième liste nommée La Voix de la France a récolté 13,9% des voix. Au total, 948 Français ont voté, sur Internet et dans les bureaux de vote, soit 31,6% des 2999 Français enregistrés sur les listes électorales en Russie et en Biélorussie.

La fonction de conseiller consulaire a été créée par la loi du 22 juin 2013 afin de garantir une meilleure représentation et assistance aux Français établis à l’étranger. D’après le site gouvernemental vie-publique.fr, « les conseils consulaires seront présidés par les ambassadeurs ou les consuls. Ils seront chargés de formuler des avis sur les questions concernant les Français de l’étranger en matière de protection sociale, d’emploi, de formation professionnelle, d’enseignement du français à l’étranger et de sécurité ».

Les conseillers consulaires, au nombre de 443 à travers le monde, sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de six ans. Ils constituent la majeure partie du collège électoral chargé d’élire les douze sénateurs de l’étranger.