Julia Breen

Parisienne de la rive droite, Julia est initiée au russe dès les bancs du collège sur une lubie de sa mère. Fuyant par la suite son pays natal pour la Mère de l’Est, elle apprécie l’amour de la culture sans snobisme et la vie les pieds dans la merde et la tête dans les étoiles. Elle écrit pour le journal depuis l’automne 2007. Rentrée progressivement au pays, elle est aujourd’hui la traductrice-correctrice-dinosaure-correspondante du Courrier de Russie en France. Spécialité : le trou normand et les bouquins d’Russes en français.

Près d’un Russe sur quatre est une femme de plus de 45 ans. Aux antipodes de l’image de la petite grand-mère usée par la période soviétique, une récente enquête de l’agence de communication BBDO Branding établit un nouveau portrait de la femme russe « d’âge mûr ».

Lire l'article