Réforme : cure d’amincissement pour l’État russe

Dès le 1er janvier 2021, le gouvernement de Mikhaïl Michoustine s’attaquera à un serpent de mer de la politique russe : la réforme de la fonction publique. Il aura trois mois pour proposer un plan de restructuration de l’appareil de l’État.

Publié le
Catégorisé comme Politique

Covid-19 : les leçons de la grippe de Hong Kong

Comme l’Europe occidentale, la Russie est confrontée à une deuxième vague de Covid-19. Il est toutefois peu probable que les autorités exigent un nouveau confinement général de la population. Au regard de l’expérience passée, cette décision n’est pas la plus insensée…

Élections régionales : le Kremlin répète ses gammes

Les récentes élections régionales se sont soldées par une large victoire des candidats du Kremlin. Cependant, cette «répétition générale» en vue des législatives de 2021 a confirmé les doutes concernant la popularité du parti au pouvoir, Russie unie.

Publié le
Catégorisé comme Politique

Élections régionales : huit mille scrutins, zéro suspense

Le 13 septembre prochain, quelque 8 970 scrutins se déroulent à travers la Russie. Au-delà des enjeux locaux – restreints compte tenu de l’absence de suspense quant à leur issue –, le Kremlin et le parti majoritaire, Russie unie, y voient surtout une répétition générale avant les législatives de l’automne 2021.

Publié le
Catégorisé comme Politique

Spoutnik-V : un vaccin très politique

La Russie est le premier pays au monde à avoir provisoirement homologué un vaccin contre la Covid-19. En Occident, la nouvelle a été accueillie avec une perplexité qui rappelle que, même en période d’urgence sanitaire, les enjeux politiques priment sur la solidarité.

Réforme constitutionnelle : mode d’emploi

Jusqu’au 1er juillet, les Russes se prononcent sur un projet de réforme constitutionnelle qui doit notamment permettre à Vladimir Poutine de se représenter en 2024. Le résultat de ce scrutin ne fait aucun doute.

Publié le
Catégorisé comme Politique

Affaire Ioukos : Moscou ignore l’amende

La Cour d’appel de La Haye vient de confirmer un verdict qu’elle avait prononcé en 2014, condamnant l’État russe à verser 50 milliards de dollars aux ex-actionnaires du groupe pétrolier Ioukos. Moscou n’envisage pas de payer.

Publié le
Catégorisé comme Politique