Caroline Gaujard-Larson

Les plus lus

    Avec une croissance annuelle de près de 4 % en 2010 – et qui a oscillé entre 4,7 et 10% de 2000 à 2007 –, la Russie est-elle toujours, à l’instar d’autres pays émergents, un eldorado économique ? Ou bien le marché russe, profondément fragilisé par la crise de 2008, est-il trop instable pour y développer une activité économique durable et sûre ?

     

    Lire l'article

    Figure majeure de l'industrie pharmaceutique russe, Gennadi Shirshov veut croire qu'une révolution est proche : celle du système de santé. Les objectifs énoncés par le gouvernement dans le plan Pharma 2020 n’en seraient que les prémices. Le directeur de l'Organisation professionnelle des sociétés pharmaceutiques (SPFO) nous fait part de son expérience et de sa conception du système de santé de demain.

     

    Lire l'article

    Pharma Bio, Sanofi, Astra Zeneca, Novartis… Russes, français, anglo-suédois ou suisses, les poids lourds de l’industrie pharmaceutique présents sur le territoire de la Fédération sont d’accord sur un point au moins : la Russie est un marché clé. Avec une croissance avoisinant les 20 %, le secteur pharmaceutique russe fait saliver les sociétés internationales, dont le discours convenu est à la mesure d’enjeux financiers colossaux.

     

    Lire l'article

    Le public du club moscovite le B2 a frissonné, le 27 octobre dernier, sous les assauts de cinq rockers frenchies venus tout droit de Paris. Avec son troisième album - « The Bipolar Drift », dont le succès dans l'Hexagone ne dément pas leur notoriété récente, le groupe Hush Puppies a enflammé le parterre russe, une heure et demie durant. Petit tête à tête avec la joyeuse bande au sortir du concert.

     

    Lire l'article

    À tous les sceptiques – et ils sont nombreux – qui doutent de la capacité de la Russie à s’approprier son marché pharmaceutique dans les dix ans à venir (seuls 20 % des médicaments vendus aujourd’hui en Russie sont produits par des entreprises nationales), le patron de Pharm-Sintez oppose un inébranlable optimisme. Certes, « la Russie était dépendante de l’importation dans les années 1990 et elle le demeure. Mais nous avons décidé de relancer l’industrie nationale, explique Timofey Petrov. Les objectifs du plan gouvernemental Pharma 2020 sont tout à fait réalisables. »

     

    Lire l'article

    À en juger par les données officielles, les médicaments contrefaits ne courraient pas les officines russes. Renseignements pris auprès de producteurs locaux, la contrefaçon est certes une réalité mais n’est pas la première de leurs préoccupations. Le renforcement étatique du système de contrôle n’est pas pour inverser la tendance.

     

    Lire l'article