Les nouvelles frontières d’un équilibre global

Organisation impeccable, affluence et accessibilité des acteurs, rapprochements envisagés ou consolidés dans un concentré de dynamisme technologique, industriel et commercial… Le SPIEF 2018 aura semblé aux habitués de l’événement conforme au « Business as usual ».

Publié le
Catégorisé comme Opinions Étiqueté

Europe : Sortir de l’enfance stratégique

Il était une fois Europe, jeune princesse naïve et capricieuse. Elle se convainquait chaque jour qu’elle échapperait aux sorcières du vaste monde si elle se soumettait gentiment à son Prince charmant. Celui-ci l’isolait dans une tour imprenable, mais maniait aussi vaillamment l’épée autour d’elle.

Syrie : La loi de la jungle

Le franchissement en force par la coalition occidentale des dernières palissades protégeant la possibilité d’un dialogue sérieux entre puissances dominantes de notre malheureux monde marque un tournant préoccupant dans l’évolution des relations internationales.

Dmitri Peskov : « Les Européens ne sont plus des partenaires fiables »

Dmitri Peskov est l’un des plus proches collaborateurs de Vladimir Poutine. Il travaille à ses côtés depuis l’accession de celui-ci au pouvoir, en 2000. Aujourd’hui porte-parole du Kremlin, il a accepté, au lendemain de la réélection du président russe, de recevoir Le Courrier de Russie.

Moscou-Paris : servir la cause de l’apaisement

S’être aimés puis séparés, s’être admirés puis déçus, s’être compris puis malentendus. C’est cette impression d’une complicité précieuse bêtement négligée, d’un éloignement sans justification profonde qui domine et gêne quand on observe la relation franco-russe depuis quelques années.

Iran : la diabolisation en marche

La déstabilisation politique et sociale de la République islamique n’a pas eu lieu. Jusqu’à présent, le pouvoir iranien ‒ toutes tendances confondues ‒ a su très habilement réagir et déminer le terrain. Les responsables politiques et religieux, qui ont en mémoire ce qu’il en a coûté à Bachar el-Assad de répondre impulsivement aux soulèvements de 2011, ne se sont pas laissé prendre.