À peine l'élection présidentielle s'était-elle achevée qu'un scandale éclatait dans la petite ville de Volokolamsk, où 57 enfants se retrouvaient à l'hôpital, présentant des signes d'empoisonnement. Raison supposée : des émanations de gaz en provenance du centre de déversement de déchets de Iadrovo.

Lire l'article