Exercices militaires en Sibérie : Diplomatie de défense à la russe

Chaque année, un des quatre districts militaires de Russie accueille des manœuvres de grande ampleur, pour clore la session estivale d’entraînement des forces armées russes. Cet automne, les exercices Centre 2019 se déroulaient sur le polygone de Dongouz, près d’Orenbourg (environ 1 200 kilomètres à l’est de Moscou), en Sibérie occidentale.

Publié le
Catégorisé comme Société

Armement : une course d’un autre temps

Selon une des versions ayant cours, l’explosion survenue près de Severodvinsk, le 8 août dernier, serait liée à des essais du missile de croisière Bourevestnik, présenté avec enthousiasme par Vladimir Poutine lors de son adresse à l’Assemblée fédérale, il y a un an et demi.

Publié le
Catégorisé comme Opinions

Tragédie du sous-marin AS-31 : Le monde du silence

Le 6 juillet dernier, c’est dans la plus stricte intimité que se sont déroulées les funérailles des quatorze sous-mariniers russes disparus quelques jours plus tôtdans l’incendie de l’AS-31 en mer de Barents – la troisième catastrophe de ces vingt dernières années pour la marine russe.

Publié le
Catégorisé comme Opinions

Engagez-vous, rengagez-vous !

Les fréquentes déclarations de Vladimir Poutine en faveur de la création d’une armée professionnelle entièrement composée de volontaires contrastent pourtant avec la volonté du ministère de la Défense d’augmenter le nombre d’appelés au sein des effectifs.

Publié le
Catégorisé comme Opinions

Détroit de Kertch : un droit international à la carte

Le Tribunal international du droit de la mer a demandé, le 25 mai dernier, la « libération immédiate » des vingt-quatre marins ukrainiens capturés en novembre dernier par la Russie dans le détroit de Kertch. Moscou n’a pas obtempéré.

Publié le
Catégorisé comme Opinions

Belgorod-Poséidon : le tandem de l’Apocalypse ?

À la fin d’avril, au cours d’une cérémonie officielle, les chantiers navals de Severodvinsk (dans le Grand Nord russe) ont lancé le croiseur sous-marin nucléaire Belgorod, destiné à porter les toutes nouvelles torpilles sous-marines à capacité nucléaire Poséidon.

Le Grand jeu du Grand Nord

Afin de s’assurer le contrôle de la route maritime du Nord, Moscou réactive massivement toute l’ancienne infrastructure militaire soviétique située au-delà du cercle polaire.

La course aux armements relancée

Donald Trump a annoncé, samedi 20 octobre, que les États-Unis allaient se retirer du traité sur les armes nucléaires à portée intermédiaire (FNI), conclu avec la Russie en 1987. Il accuse Moscou de ne « pas respecter le traité » et annonce que son pays va, de nouveau, « développer ces armes ».