Mardi du Courrier de Russie #37 avec Igor Delanoë

Mardi 12 décembre, à 19h, Igor Delanoё, directeur adjoint de l’Observatoire franco-russe, donnera dans le cadre des Mardis une conférence sur le thème : « Villefranche et la marine impériale russe: une histoire géopolitique de la Russie en Méditerranée ».

Dès la fin des années 1850, la rade de Villefranche abrite un point d’appui naval russe dont les tsars obtiennent la jouissance de la part du royaume de Piémont-Sardaigne. Défait par les armées coalisées anglaises, françaises, ottomanes et sardes lors de la guerre de Crimée (1853-1856), l’Empire de Russie cherche à disposer de nouveau des capacités à entretenir une flotte de guerre en Méditerranée, dans la mesure où le traité de Paris qui met un terme au conflit a neutralisé la mer Noire.

En permettant à l’Empire russe de pallier son incapacité à utiliser ses infrastructures militaires et navales en Crimée, Villefranche devient pour un temps le pivot du repositionnement stratégique de la Russie en Méditerranée. Le port contribue par ailleurs à cristalliser une présence russe déjà implantée dans la région niçoise, mais également à densifier les liens entre la Russie et le Piémont d’une part, la Russie et la France d’autre part.

Igor Delanoë est directeur-adjoint de l’Observatoire franco-russe (CCI France-Russie, Moscou) depuis septembre 2015, et docteur en histoire de l’université Nice-Sophia Antipolis (2012). Son expertise porte sur la géopolitique de la Russie, sur la présence et les intérêts russes en mer Noire, en Méditerranée et au Moyen-Orient, et sur les questions de sécurité et de défense russe, en particulier la marine de guerre. Il a effectué en 2013 un post-doctorat à la John F. Kennedy School of Government (Harvard University), au sein du National Security Program. Il est chercheur associé au Center for International and European Studies (université Kadir Has, Istanbul) et à l’université Nice-Sophia Antipolis (CMMC, LADIE).

Son dernier livre, Russie. Les enjeux du retour au Moyen-Orient, est paru en décembre 2016 aux éditions de l’Inventaire.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Pour vous inscrire, envoyez un message à albina.kildebaeva@lcdr.ru.

Retrouvez toutes nos conférences en vidéo sur Les Mardis du Courrier de Russie.

Les Mardis du Courrier de Russie se déroulent en partenariat avec l’agence de voyages Tsar Voyages et sont sponsorisés par Palais des Thés.

Rejoignez l’événement sur Facebook.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

International

Vladimir Poutine : Sergueï Skripal est un « salaud » et un « traître à la patrie »

Le président russe Vladimir Poutine a commenté le traitement médiatique de l’affaire Skripal, en marge de la Semaine énergétique russe. Niant l’implication de Moscou dans l’empoisonnement de l’ex-agent double à Salisbury, le président russe a qualifié Sergueï Skripal de « salaud » et de « traître à la patrie ». Si ce n’est pas la première fois que Vladimir Poutine s’exprime sur l’affaire, il n’avait jamais évoqué l’ex-agent double directement. […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

3 octobre 2018
Société

Disparition de Charles Aznavour :
les réactions en Russie

Le célèbre chanteur français d'origine arménienne Charles Aznavour est décédé dans la nuit du dimanche au lundi, suscitant l'émotion aussi bien en France qu'en Russie. Réactions de la presse et de personnalités russes.

Crédits Image : TASS2 octobre 2018
International

Pont de Crimée : l’UE étend ses sanctions à six entreprises russes

L’Union européenne (UE) a pris la décision d’étendre sa liste de sanctions à six nouvelles entreprises russes ayant participé à la construction du pont de Crimée, indique le journal officiel du Conseil de l’UE. Ces sanctions, qui limitent l’accès des entités visées au marché européen, s’appliquent désormais aux entreprises Zaliv (chantiers navals), Institut Guiprostroïmost Saint-Pétersbourg (projet du pont), Stroïgazmontaj, Stroïgazmontaj-Most, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

31 juillet 2018