Le Courrier de Russie

Mardi du Courrier de Russie #36 avec Anne Coldefy-Faucard

Mardi 21 novembre, à 19 h, Anne Coldefy-Faucard, traductrice, spécialiste de la Russie, donnera une conférence pour la sortie de son livre Petit nécessaire de la révolution et de la contre-révolution aux Editions Nouveaux Angles/L’Inventaire. La conférence sera en langue française.

En ce centenaire des révolutions russes, où il apparaît que les passions ne sont pas encore éteintes, l’angle choisi ici, l’univers des objets, permet une vision impressionniste de l’évolution du pays à partir de 1917. La période considérée s’étend sur dix ans et couvre la chute de Nicolas II et la transformation de l’empire en république dotée d’un gouvernement provisoire (février 1917), le coup d’État bolchévique (octobre 1917), la guerre civile (1918-1921), la Nouvelle Politique économique (NEP), consentie par Lénine en 1921, la mort du même Lénine (1924), la lutte Staline/Trotski et la victoire du premier, assurée, de fait, dès 1927.

Dès les premiers jours de la révolution, de nouveaux objets apparaissent, qui s’ajoutent, se superposent aux objets familiers, lesquels disparaissent aussitôt ou prennent un autre statut. Très vite après octobre 1917, le nouveau pouvoir interdit certaines choses, trop symboliques de l’ancien régime, et en impose de nouvelles, idéologiquement plus conformes. Fusils, revolvers, haches, mitrailleuses, bouilloires, wagons, besaces, torches de copeaux, ballons, brosses à dents, mais aussi – entre autres marques de la contre-révolution – bas de soie, poudre de riz, parfums, rouge à lèvres, les objets de cet apparent « fourre-tout » assemblent le puzzle d’une Russie devenant soviétique.

Pour vous inscrire, envoyez un message à albina.kildebaeva@lcdr.ru.

Retrouvez toutes nos conférences en vidéo sur Les Mardis du Courrier de Russie.

Les Mardis du Courrier de Russie se déroulent en partenariat avec l’agence de voyages Tsar Voyages et sont sponsorisés par Palais des Thés.

L’événement sera retransmis en #direct.