|  
37K Abonnés
  |   |  
Littérature Russe Livres

Inauguration officielle de la statue d’Ivan Bounine à Grasse

La ville de Grasse, en France, se prépare à inaugurer la statue d’Ivan Bounine, Prix Nobel de la Littérature en 1933 qui a vécu plusieurs années dans cette commune provençale. С’est d’ailleurs à Grasse qu’il a appris sa désignation pour le Prix Nobel et qu’il a écrit Les Allées sombres qu’il considérait lui-même comme son chef d’œuvre.

La statue de 2 mètres sera érigée le samedi 3 juin 2017 dans le parc paysagé de la célèbre Villa Saint-Hilaire, bibliothèque patrimoniale de Grasse, en présence d’Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France et du sculpteur Andreï Kovalchuk, président de l’Union des artistes-peintres de la Fédération de Russie, Lauréat de la Renaissance française.

La sculpture est offerte en cadeau à la ville de Grasse par Andreï Kovalchuk et la Fédération de Russie, à l’initiative de la Renaissance française en Russie.

Au programme :

À 11h30 :  Inauguration officielle de la statue d’Ivan Bounine offerte par le sculpteur Andreï Kovalchuk dans le Jardin de la Villa Saint-Hilaire (Participation sur  invitation : invitations@ville-grasse.fr )

Suivie de l’inauguration de l’exposition photos consacrée aux œuvres du sculpteur Andreï Kovalchuk (L’exposition sera ouverte du 3 juin au 30 septembre 2017 – entrée libre).

Et de l’inauguration de l’exposition sur Ivan Bounine élaborée par l’artiste plasticienne Olga Boldyreff et intitulée « Dans les yeux de Bounine ». (L’exposition sera ouverte du 3 juin au 30 septembre 2017 – entrée libre).

À 15h00 : Conférence de Claire Hauchard, maître de conférence, spécialiste de Bounine intitulée « Lire et Découvrir Ivan Bounine » à la Villa Saint-Hilaire (entrée libre).

C’est quand ? Samedi 3 juin 2017 à 11h30

C’est où ? Villa Saint-Hilaire, 1 impasse Ernest Boursier-Mougenot, 06130 Grasse, France

Renseignements et inscription : 04-97-05-58-53 / invitations@ville-grasse.fr

Plus d’informations ici

La Renaissance française a été créée par Raymond Poincaré, président de la République française, en 1915, en pleine guerre 14-18 dans les zones occupées d’Alsace-Lorraine. Après la guerre, la Renaissance française a pris un aspect culturel  qui s’exprime dans la devise : culture-solidarité-francophonie. Elle s’est répandue en France et dans le monde entier avec pour objectif de distinguer les mérites, promouvoir la culture française, la langue française et le savoir-faire français. Elle est représentée en France et dans le monde entier par les délégations. La délégation de la Fédération de Russie a été créée en 2010.

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Présidentielle, Occident… l’essentiel de Poutine à Valdaï en 2 minutes

Jeudi 19 octobre, Vladimir Poutine est intervenu lors la session plénière de clôture de la XIVe réunion annuelle du Club de Valdaï.

20 octobre 2017
Société

La plupart des Russes habitent rue Centrale et rêveraient de vivre rue des Abricots

Une majorité de Russes habitent rue Centrale, rue de la Jeunesse ou rue de l’École, affirme le moteur de recherche Yandex.

18 octobre 2017
Économie

Dmitri Medvedev promet de ne pas augmenter la charge fiscale

Le Premier ministre russe a annoncé la reprise économique et promis aux investisseurs que la charge fiscale ne serait pas alourdie.

17 octobre 2017
  1. magnifique , c’est touchant , les Russes sont vraiment des gens de même culture que nous . de plus ils aiment la France

  2. Pauvre Bounine que l’on aurait pu laisser reposer en paix. La sculpture est totalement ridicule. On dirait du Tsereteli ! Pourquoi les nièces Mouromtseff (respecter la transcription SVP) de Bounine par sa seconde femme n’ont elles pas été conviées. Olga (Soeur Françoise Olga de la Sainte Union) est décédée en juillet 2016 mais sa soeur, ancien chef d’établissement en lycée professionnel dans le bassin minier est encore bien vivante. Elle réside dans une maison de retraite des soeurs de la Sainte Union à Fromelles à la frontière entre la France et la Belgique.

  3. Cher Monsieur Bernard JOLIOT, décidément vous avez trouvé une nouvelle tribune pour vos propos haineux anti-russes. Mais cette fois-ci, vous n’avez pas lu attentivement l’article du Courrier de Russie à savoir « la présentation du projet ». Tatiana MOUROMZEFF n’a pas seulement été invitée à l’inauguration de la statue mais a suivi dès le début avec sa sœur Olga (paix à son âme) ce magnifique projet franco-russe. Malgré son âge et son état de santé, elle voulait absolument se rendre à Grasse mais ces innombrables amis (dont vous faites partie) n’ont pas daigné à lui proposer de l’accompagner pour ce long voyage jusqu’à Grasse. Ne vous souciez pas pour elle, elle a été citée lors de l’inauguration et la Mairie de Grasse lui a envoyé une carte.
    Quant à la statue « ridicule » de Bounine que vous n’avez jamais vue, tous les Français et Russes qui ont fait 1000 km jusqu’à Grasse, l’ont trouvée magnifique. Lors de sa remarquable conférence sur Ivan Bounine donnée à Grasse le 3 juin, Mme Claire HAUCHARD, la meilleure spécialiste d’Ivan BOUNINE en France a considéré cette statue comme la plus belle, la plus réussite et la plus sincère parmi celles existantes. Mais il est vrai que votre haine vous rend aveugle et cela est bien triste. Prenez soin de vous.

Les commentaires sont fermés.