Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski

Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite.

Jacques Catteau, spécialiste français de Dostoïevski tout aussi mondialement reconnu et ami de Joseph Frank, voit dans Dostoïevski, un écrivain dans son temps, un « modèle de biographie littéraire », une « reconstruction massive » de l’époque, « en y insérant l’œuvre [de l’écrivain] afin de mieux l’éclairer ». D’un bout à l’autre de la planète, la critique est unanime : l’ouvrage de Joseph Frank est, pour le New York Times, « un accomplissement monumental. Une histoire exhaustive de l’esprit de Dostoïevski ». Pour le Monde, Joseph Frank a su déceler en Dostoïevski le « visionnaire du réel ». Quant à J. M. Coetzee, il parle d’une « réussite triomphale ».

Que cette avalanche d’éloges (plus que mérités) ne nous fasse pas oublier une autre somme, due à Jacques Catteau, cette fois : La Création littéraire chez Dostoïevski2, qui, en 1980, avait valu à son auteur le Prix de l’Académie française. Amateur d’art éclairé, Jacques Catteau a su, pour Georges Nivat, « regarder l’œuvre de Dostoïevski comme un immense tableau, à la fois une Ronde de nuit de Rembrandt, où le clair-obscur noie mystérieusement le message, où l’apparition se fait souvent théophanie […] et un Raphaël, une École d’Athènes frontale et lumineuse qui ordonne souverainement le monde des idées »3.

L’ouvrage de Jacques Catteau, il est vrai, est aujourd’hui plus difficile à trouver que celui de Joseph Frank. Il serait bon que quelqu’un s’attaque rapidement à sa réédition, ne fût-ce qu’en numérique.

Les passionnés de Dostoïevski prendront, en outre, intérêt et plaisir à la lecture de l’intégrale de sa Correspondance en trois volumes (Prix Sévigné de la Correspondance), magnifiquement préfacée, commentée et annotée par le même Jacques Catteau4.

1 Joseph Frank, Dostoïevski, un écrivain dans son temps, Éditions des Syrtes, Paris, 2019. Également disponible en version numérique.

2 Jacques Catteau, La Création littéraire chez Dostoïevski, Institut d’études slaves, Paris, 1978.

3 Georges Nivat, « La krylatka de Jacques Catteau », Revue des études slaves, LXXXV-2 | 2014, 201-205.

4 Fiodor Dostoïevski, Correspondance, Bartillat, Paris, 1999, 2001, 2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *