Quand l’armée ukrainienne plagie l’armée russe

La polémique fait rage à Kiev autour de la dernière campagne publicitaire de l’armée qui propose aux jeunes Ukrainiens de rejoindre les forces spéciales. Selon les médias, la vidéo au cœur de la campagne serait un plagiat flagrant d’un spot publicitaire de l’armée russe.

À l’occasion du deuxième anniversaire des forces spéciales, le 29 juillet, le service de presse des Forces armées ukrainiennes a publié sur son compte Facebook une vidéo censée encourager les jeunes du pays à rejoindre les rangs d’une nouvelle unité d’élite créée en 2016.

La vidéo commence par : « Ceci est le premier jour de ta nouvelle vie. Ce qui t’est arrivé hier n’a plus aucune importance. Personne ne s’intéresse à ce que tu as pu faire autrefois. Ce qui compte désormais, c’est ce que tu fais aujourd’hui ».

La vidéo continue de raconter l’histoire d’une recrue rejoignant les forces spéciales ukrainiennes. Au terme d’une sélection rigoureuse, d’un entraînement exigeant, une fois vaincues les peurs et les faiblesses, commence une nouvelle vie.

Toutefois, cette histoire a déjà été racontée par l’armée russe. La voix off du film publicitaire est, à peu de choses près, une copie conforme de celle accompagnant une vidéo promotionnelle de l’armée russe de 2014. La narration est la même, en ukrainien, presque mot pour mot.

C’est Levko Stek, un journaliste de Radio Liberté et de Radio Free Europe, qui a révélé le plagiat dans un post Facebook du 30 juillet : « Cela me serait égal si cette idée était empruntée à une vidéo de recrutement des armées américaine, britannique ou française. En revanche, presque chaque mot ici vient d’un film de propagande glorifiant l’armée russe. Et, avec ces mêmes mots, ils ont décidé de faire la promotion des forces spéciales ukrainiennes ! », se désole le journaliste.

Les forces spéciales ukrainiennes lui ont répondu, mais, ce faisant, ont enflammé les réseaux sociaux.
Leur message, posté sur Facebook, affirme que les similarités flagrantes de la vidéo avec celle de l’armée russe correspondent en fait à un « troll ».

« On appelle cela une technique de troll, indique une déclaration signée par le commandant des forces spéciales, le colonel Sergiy Kryvonos. La vidéo mentionnée était destinée à combattre la propagande russe. Notre travail a beaucoup attiré l’attention de l’ennemi et celle de journalistes attentifs comme Levko Stek », assure l’officier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *