Moscou – Vladivostok en transsibérien : le carnet de voyage de Katia Gouchina

Originaire de Nijni Novgorod, où s’arrête le Transsibérien, Katia Gouchina est habituée à voyager en train sur la ligne, longue de 9258 kilomètres, qui relie Moscou à Vladivostok.

En s’inspirant de ses propres expériences mais aussi de celles de sa famille et de ses amis, la jeune fille de 22 ans, étudiante en design à Moscou, illustre la vie quotidienne à bord du célèbre train. Un périple d’une semaine pour traverser le plus grand pays du monde.

Bienvenue à bord de son carnet de voyage…

[dflip source= »/wp-content/uploads/2018/01/carnet_moscou_vladivostok.pdf »]

Retrouvez la version originale et intégrale de ce carnet dans le portfolio en ligne de Katia Gouchina.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *