Des milliers de Russes appellent au boycott de la présidentielle de 2018

Le 28 janvier, des milliers de personnes ont manifesté à travers la Russie pour dénoncer la « supercherie » de la présidentielle du 18 mars. De Vladivostok à Kaliningrad, les manifestants ont appelé les électeurs à boycotter le scrutin.

À Moscou, ils étaient environ 4 000 à s’être rassemblés sur la place Pouchkine, avant de descendre la rue Tverskaïa, en direction du Kremlin.

Le rassemblement n’ayant pas été autorisé, son organisateur, l’opposant Alexeï Navalny, a été arrêté avant même d’avoir pu rejoindre la foule. Il a été libéré dans la soirée mais devra passer devant la justice la semaine prochaine.

Si on ne peut pas parler d’arrestations massives, 257 militants ont tout de même été interpellés dans tout le pays.

5 commentaires

  1. CE NAVALNY ETONNE !!!!!
    Quand tout le monde est fasciné par le développement de la RUSSIE ( et dans tous les domaines )
    comment pouvons nous comprendre qu’un  » russe  » marche à contre – courant .
    Il doit être passé dans les moulinettes des mondialistes occidentaux pourris.
    VIVE POUTINE ET VIVE UNE RUSSIE FORTE POUR LE BIEN ET L’EQUILIBRE DE NOTRE VIELLE PLANÈTE .

  2. Ce Navalny n’est il pas piloté par les Démocrates Américains et comme Soros ????????? Bizarre qu’il sorte juste quand les l’économie Russe devient top c’est que Poutine derange ces messieurs surement !!!!!!!!!

  3. 4000 à Moscou ? Ça m’étonnerait fort. J’y étais (par curiosité), le journaliste du courrier de Russie avait probablement trop bu et voyait double (ou triple).
    Par ailleurs c’étaient essentiellement des gamins.
    Ramené à la population parisienne, cela ferait une « manif » de 300 à 350 personnes. J’ai du mal à comprendre pourquoi faire tant de « pub » pour ça.
    Il faut dire que formé gratuitement à Yale, financé par une « ONG » américaine (la NED, courroie de transmission de la CIA), ce type au regard de psychopathe, est « l’opposant » rêvé pour les occidentaux, qui n’ont pas écouté tous ses discours.
    Il faut croire qu’il est difficile de trouver un opposant-marionnette crédible pour se rabattre sur cet escroc à la petite semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *