Noureev : le ballet polémique enfin sur scène

Le ballet Noureev – annulé le 8 juillet dernier sur fond de polémique autour de l’homosexualité du célèbre danseur étoile – est finalement présenté au Bolchoï.

Beaucoup de Russes avaient pourtant perdu espoir de le voir un jour. Il y a cinq mois, le 8 juillet dernier, le Bolchoï annonçait l’annulation de ce ballet documentaire et biographique, l’une des premières les plus attendues de la saison. Officiellement, pour « manque de préparation ». Officieusement, pour « propagande gay ».

Le spectacle, réalisé par Kirill Serebrennikov, évoquerait en effet l’homosexualité de Rudolf Noureev et comporterait notamment une danse sensuelle entre le danseur et son amant, le chorégraphe danois Erik Bruhn, tandis qu’une célèbre photographie de Noureev nu servirait de décor. Le tout aurait déplu au ministre russe de la culture, Vladimir Medinski, qui aurait demandé son report. Décision qui laissait présager, au sein de la communauté théâtrale moscovite, un remaniement de scénario dans la nouvelle version.

Serebrennikov devant le Bolchoï. Crédits : sostav.ru
Serebrennikov devant le Bolchoï. Crédits : sostav.ru

« Tel quel »

Cependant, assure Iouri Possokhov, chorégraphe du projet, tout a été maintenu tel quel : la photographie, la cohésion de la troupe et la mise en scène de Kirill Serebrennikov. « De très nombreux artistes sont impliqués dans ce spectacle. Personne n’a oublié ce qui a été fait en juillet, a-t-il expliqué à Kommersant, avant d’admettre : Le seul changement éventuel concerne la photographie de Noureev. Peut-être que la partie inférieure, qui choque particulièrement les pères-la-pudeur, sera dissimulée, par exemple à l’aide de l’éclairage. »

 

1 commentaire

  1. Merci au Courrier de Russie d’apporter sur le Net une bonne bouffée d’oxygène, au milieu de l’air souvent pollué et toxique des grands medias occidentaux, dirigés uniformément par les puissances de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *