« Regards de Russie » – 15e semaine du nouveau cinéma russe à Paris

La Semaine du cinéma russe à Paris « Regards de Russie » se déroulera pour la quinzième fois dans la capitale française, avec le soutien du Ministère de la Culture de la Fédération de Russie. Le public parisien découvrira, du 8 au 14 novembre, les « premières » les plus remarquées du cinéma russe dans les salles de L’Arlequin (rue de Rennes) sous-titrées en français.

Parmi les avant-premières de cette Semaine du cinéma russe : Mathilde, la production à grand spectacle d’Alexei Outchitel, sur le choix entre le devoir et l’amour, sur la passion romantique de l’héritier du trône russe le tsarévitch Nicolas pour la jeune ballerine Mathilde Kchessinskaia, film qui inaugurera la Semaine du cinéma. Le public de la Semaine du cinéma aura également l’occasion de voir le film d’Andreï Kontchalovski Paradis, récompensé d’un Lion d’Argent de la Mostra de Venise, et le film Faute d’amour d’Andrei Zviaguintsev, Prix du Jury du Festival de Cannes.

La sélection de la Semaine du cinéma russe comprend également les films : Saliout-7 de Klim Chipenko, film à suspense tiré d’une histoire vraie sur la conquête spatiale russe, Tango balte de Pavel Tchoukhraï, d’après le récit d’Ephraïm Sevela sur le thème tragique de l’holocauste, Arythmie de Boris Khlebnikov, évoquant les expressions de l’amour dans différents aspects de la vie à travers l’histoire d’un médecin urgentiste, le film de Valéry Todorovski sur les coulisses du ballet classique, intitulé Le Bolchoï, Le Filet d’Alexandra Strelianaïa, tourné au bord de la mer Blanche, la tragi-comédie La Carpe (dé)givrée de Vladimir Kott, Allume le feu ! de Kirill Pletniov, Harms d’Ivan Bolotnikov sur le destin tragique du célèbre poète russe Daniil Harms, Selle turque de Youssoup Razykov et le road-movie Rock d’Ivan Chakhnazarov. Et pour réunir tous les goûts du cinéma, la Semaine du cinéma russe propose aussi le documentaire 20:17 sur la révolution d’Octobre, le pseudo-documentaire Les Premiers sur la lune (2005) d’Alexeï Fedortchenko et le film d’animation pour enfants Le Joyeux manège.

Une conférence complètera la programmation, animée par Eugénie Zvonkine (directrice de l’ouvrage et auteur) et Joël Chapron (auteur) à l’occasion de la sortie de «Cinéma russe contemporain, (r)évolutions», premier ouvrage collectif d’envergure, écrit en français, consacré au cinéma russe contemporain.

Informations pratiques :
La Semaine du cinéma russe se déroulera du 8 au 14 novembre 2017 au cinéma l’Arlequin à Paris ainsi que pour une séance « hors les murs » au cinéma Majestic Passy, le 10 novembre.
Informations disponibles sur le site de l’évènement www.cinema-russe-paris.com et sur www.lesecransdeparis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *