Tirs accidentels sur des civils au cours de l’exercice Zapad 2017 ? Du buzz à la réalité

Une vidéo ayant fait le buzz sur la Toile russe montre, au cours des exercices militaires Zapad 2017, un hélicoptère de combat tirant par erreur une roquette sur des spectateurs, faisant plusieurs blessés, notamment des journalistes. Le ministère de la défense a déjà démenti, affirmant que l’incident daterait en réalité d’il y a quelques jours et n’impliquerait aucun civil. Explications.

 

Au petit matin, ce mardi 19 septembre, les réseaux sociaux russes s’affolent. Une vidéo de mauvaise qualité, montrant un hélicoptère de combat russe Ka-52 Alligator en train de tirer une roquette sur des spectateurs, est partagée en masse sur internet. À 11h21, le site 66.ru reprend la vidéo et, citant une source « bien informée », précise que l’incident aurait eu lieu « hier ou avant-hier » sur le terrain d’entrainement militaire de Luga, près de Saint-Pétersbourg, dans le cadre des exercices militaires Zapad 2017. Selon la même source, deux personnes auraient été blessées, « très probablement des journalistes », affirme 66.ru.

Très vite, la vidéo fait le buzz sur la Toile russophone. À point tel que le service de presse du district militaire de l’ouest (ZVO), dépendant du ministère russe de la défense, prend la parole pour un démenti. « Tous les messages sur les réseaux sociaux concernant un prétendu tir sur des journalistes et de nombreux blessés graves sont une provocation délibérée, ou le fait de la simple bêtise d’une personne isolée, affirme le ZVO. La vidéo en question montre une scène s’étant déroulée à un autre moment, alors que des équipages d’hélicoptères s’entraînaient à combattre des ennemis au sol. Au cours de l’exercice, le système de ciblage d’un des hélicoptères a enregistré une cible erronée. Un camion a été touché. Mais il n’y avait personne à l’intérieur. »

Au fil de la journée, d’autres éléments apparaissent. Selon le quotidien Kommersant, citant une source proche du siège de l’armée de l’air, un incident aurait effectivement eu lieu sur le site de Luga le 16 septembre, et non le 18. Trois personnes auraient pourtant été blessées, et deux voitures endommagées.

 

 

Une nouvelle vidéo, enfin, relayée dans l’après-midi par le quotidien RBC, montre la scène sous un autre angle : on y voit des individus en uniforme militaire à proximité de l’impact de la roquette. Selon un informateur du quotidien, les trois personnes blessées « ne sont pas des civils ». Fin de l’histoire ? À suivre.

Les exercices militaires communs russo-biélorusses Zapad 2017 se déroulent du 14 au 20 septembre, mobilisant 12 700 soldats dont 7 200 Biélorusses, 70 avions et hélicoptères, environ 250 chars d’assaut et dix navires de guerre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *