En 2018, le déficit budgétaire russe s’élèvera à 1 332 milliards de roubles

Le déficit budgétaire fédéral devrait s’élever à 1 332 milliards de roubles en 2018 (environ 19 milliards d’euros), indique un rapport du ministère russe des finances, dévoilé lundi 18 septembre. En 2019, cet indice devrait se réduire à 867 milliards de roubles puis, en 2020, remonter à 960 milliards.

Le ministre russe des finances, Anton Silouanov, lors d'une séance du conseil de développement stratégique. Crédits : Kremlin.ru
Le ministre russe des finances, Anton Silouanov, lors d’une séance du conseil de développement stratégique. Crédits : Kremlin.ru

Selon les estimations du ministère, le déficit budgétaire représentera ainsi, en termes de parts de PIB, 1,37% en 2018, 0,84%, en 2019, et 0,87% en 2020.

Dans son rapport, le ministère des finances propose, pour 2018-2020, de réduire les dépenses de sécurité et de défense. Alors que l’État prévoit actuellement d’allouer à ces secteurs 1 021 milliards de roubles, le ministère insiste pour que cette somme soit réduite à 943,6 milliards de roubles.

Toujours sur la période 2018-2020, le ministère a l’intention, pour garantir ses obligations, d’émettre des euro-bonds (euro-obligations) à hauteur de 7 milliards de dollars par an.

Le ministre des finances Anton Silouanov a annoncé que ce projet de rapport avait déjà été approuvé par le gouvernement.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *