Vu de Russie : et si Fillon devenait président ?

Avec 66,5 % des voix contre 33,5 % pour son rival, Alain Juppé, François Fillon a remporté, dimanche 27 novembre, le second tour de la primaire de la droite pour l’élection présidentielle française de 2017. Maxime Ioussine, journaliste politique de Kommersant, réfléchit aux conséquences de cette élection pour la Russie.

François Fillon et Vladimir
François Fillon et Vladimir Poutine le 21 mars 2013. Crédits : kremlin.ru

Quelles sont les conséquences possibles pour Moscou ? Les autorités russes ont la possibilité de relancer le dialogue franco-russe, dans l’impasse ces dernières années à cause de l’Ukraine, de la Syrie et du « refroidissement » général des relations entre la Russie et l’Occident.

Même si, reconnaissons-le, sous la gouvernance de François Hollande, Paris n’a jamais fait partie des pays les plus hostiles à Moscou au sein de l’Union européenne. Au contraire, l’approche de la diplomatie française a toujours été équilibrée. Les autorités françaises ont d’ailleurs joué un grand rôle dans le processus de Minsk et l’obtention du cessez-le-feu dans le Donbass.

Toutefois, sur la question des sanctions, primordiale pour Moscou, François Hollande est entièrement solidaire avec Angela Merkel, partisane de la ligne dure. Paris s’est ainsi installé dans l’ombre de Berlin, oubliant ses liens historiques particuliers avec la Russie. Liens que François Fillon, qui se réclame de l’héritage politique du général de Gaulle, a rappelés expressément lors des derniers débats télévisés.

C’est précisément cette approche gaulliste, indépendante des États-Unis et de ses alliés européens, que Moscou attendait de Paris ces dernières années. Et voilà qu’elle a aujourd’hui une chance de refaire surface. C’est-à-dire que lorsque l’Union européenne débattra de sa politique vis-à-vis de la Russie, on n’entendra pas seulement la voix de l’Allemagne ni les accusations polono-baltes, mais aussi le point de vue pondéré d’une France pour qui les sanctions contre Moscou ne sont pas une fin en soi, pour qui la Russie est un partenaire traditionnel et non un opposant géopolitique éternel, comme elle l’est pour la Pologne. Sans oublier que la Russie est une puissance nucléaire : la diaboliser ou la pousser à la confrontation n’est pas seulement absurde – ce peut être dangereux.

6 commentaires

  1. Da s F.Fillon ! Da k Franko-Russkogo SOYUZA ! Da Yevropa ot Atlantiki do Urala ! Frantsiya SUVERENNYM ! Fillon / Putin znayut i tsenyat !

  2. Je pense que François Fillon est un honnête homme qui a des convictions qui vont dans le sens d’un libéralisme débridé sur le plan économique mais il faut quand même mentionner qu’il s’est rendu à la réunion du Club Bilderberg. Il lui a été demandé pour quelle raison, il a répondu à son interlocuteur, un proche, à l’époque : « Que veux-tu, c’est eux qui nous gouvernent ». Nos élites doivent donc passer par les fourches caudines d’officines puissantes, rassemblant ministres, dirigeants de multinationales, militaires de haut rang, etc… qui dessinent les grandes orientations de ce que DOIT devenir la réalité des peuples, quoi qu’il en coûte à ceux-ci. Donc, il vaut mieux savoir à qui l’on a à faire.

  3. Non , Fillon n est pas un homme d’avenir . mais du passé . même s’il représente une ouverture pour la Russie , ce sera toujours sous la dépendance de la CE avec her général VON-MERKEL et surtout des banques américaines . Si MARINE LE PEN est élue alors la se sera un changement total à tout point de vue . et une association directe avec la RUSSIE . on a plus à gagner avec ce pays que les américains , arabes, ou chinois .

  4. Je suis étonnée de l’engouement de Poutine vers Fillon ! Fillon est un homme has been ; en tant que Premier ministre, il a été d’accord pour plonger la France dans l’état actuel ; il a été un premier Ministre inutile, mou, soumis, voire dangereux, il est responsable de l’état de la France ; si, il est élu en 2017, à part ses amis, tous les autres auront à se mordre les doigts ! Un politique qui va prendre ses ordres au Bilderberg ce n’est pas un Homme ! les français referont le même chemin qu’avec Sarkozy et Hollande ! que du temps perdu ! Bizarre que Poutine le trouve bien, car c’est un Homme intelligent et très stratégique ! je ne comprends pas ! dommage !

  5. Fillon kak Putin ! Politicheskaya kompetenost’ intellekt !Tol’ko oblichat upadok Kristianskogo Zapada ! On v pol’zu Yevropy ot Atlantiki do Urala !

  6. retraite j’ai ma femme qui a le nombre de trimestres pour partir a la retraite mais elle ne peux pas car avec ce rallongement il lui faut 2 ans de plus ce n’est pas normal et c’est plutôt mal on devrai faire partir ces gens a 60 ans quand on a le nombre d’années requis réfléchisser car ce sera bientôt le vote des présidents et beaucoup de personnes partagent le meme avis et de plus il ya les retraites qui n’ont pas été augmentés et les impots eux ont été augmentés je ne sais pas ou on va …..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *