L’appel de la Sibérie : la Russie attire de plus en plus de touristes

Les réservations de vols pour la Russie connaissent une croissance du côté des touristes étrangers pour l’été 2016. Les voyageurs sont attirés non seulement par les destinations traditionnelles que sont Moscou et Saint-Pétersbourg, mais aussi par les villes de Sibérie, et en premier lieu Irkoutsk, située près du lac Baïkal.

Les plages sibériennes. Crédits : Gueorgui Chichkine/vk.com/gir93
Les plages sibériennes. Crédits : Gueorgui Chichkine / vk.com/gir93

La demande des voyageurs étrangers pour des séjours en Russie à l’été 2016 a augmenté de 30 %, indique une étude de Momondo, partagée par Kommersant, le 17 février. Le comparateur de voyages indique que les réservations viennent actuellement le plus souvent d’Allemagne (la demande a augmenté de 34,6 % par rapport à la même période en 2015), des États-Unis (+11 %), du Danemark (+37,9 %), de Norvège (+127,9 %), d’Israël (+55,5 %) et de Grande-Bretagne (+143,9 %).

La demande maximale de la part des touristes étrangers sur la période de juin-août concerne Moscou et Saint-Pétersbourg, qui ont vu leur popularité augmenter de 26,6 % et 35,6 % respectivement. Le nombre de voyageurs prévoyant d’aller à Simferopol s’est accru de 33,4 %, à Novossibirsk de 25,9 %, à Krasnodar de 53 %, à Sotchi de 58,2 %, à Ekaterinbourg de 38,6 %, à Irkoutsk de 99,5 %, à Mineralnye Vody de 1,8 %. La brusque croissance de popularité d’Irkoutsk serait liée, selon Momondo, à sa proximité avec le lac Baïkal, très connu et apprécié des touristes.

LCDR vous emmène :
à Novossibirsk ici
à Krasnodar ici
à Sotchi ici
à Ekaterinbourg ici
et au Baïkal ici

Le comparateur Skyscanner fait état de chiffres semblables. Le système enregistre une augmentation de 35 % des réservations précoces de vols et séjours en Russie en provenance de pays étrangers par rapport aux indices de l’année précédente.

Auprès des étrangers prévoyant de se rendre en Russie au cours du premier semestre 2016, les deux villes les plus populaires sont Moscou (53 % des demandes) et Saint-Pétersbourg (21 %), poursuit la compagnie. Vladivostok arrive en troisième place (5 %), affichant une augmentation de la demande de près de 2,5 fois. Ekaterinbourg et Novossibirsk (moins de 2 % pour les deux villes) ferment la marche. Skyscanner enregistre une augmentation de 25 % de la popularité pour Irkoutsk.

LCDR vous emmène à Vladivostok ici

Cette croissance du nombre de clients étrangers concerne aussi le marché des hôtels. Alexeï Lankine, directeur régional d’HotelTonight pour la Russie et l’Europe orientale, explique que la demande pour avril, un mois traditionnellement assez faible pour la destination Russie, a augmenté de 30 %. « Le séjour type dominant pour les voyageurs étrangers en Russie, c’est un week-end à Saint-Pétersbourg ou deux jours à Moscou. Nous avons principalement des réservations de voyageurs américains, anglais, allemands », précise-t-il. Booking.com et Airbnb n’ont pas souhaité répondre aux questions de Kommersant.

Irina Riabovol, représentante de Momondo Russie, lie notamment cette augmentation de la demande des touristes étrangers pour la Russie à la dévaluation du rouble. « Un autre facteur qui n’est pas de moindre importance est l’aspect psychologique : si, au tout début de la crise (fin 2014), beaucoup de touristes étrangers étaient sceptiques à l’idée de voyager en Russie et avaient même peur d’y aller, la situation a changé courant 2015. Les touristes étrangers commencent à voir les villes russes comme de nouvelles destinations possibles, intéressantes et pas trop chères », poursuit Mme Riabovol.

La popularité de la Russie comme destination touristique a commencé à croître l’année dernière. Sur neuf mois, l’agence fédérale de statistique Rosstat a fixé une augmentation du nombre de voyageurs étrangers à 13 %, soit le résultat le plus important depuis l’année 2008. Et les rythmes préalables de croissance des réservations pour la période estivale montrent une augmentation explosive par rapport aux chiffres de l’hiver. Ainsi, selon les données de Momondo, la demande pour la Russie de la part de voyageurs autonomes à la période des fêtes de fin d’année a augmenté de 5 %, avec la popularité la plus forte auprès des touristes allemands (+35,5 %), arméniens (+44,4 %), turcs (+16,6 %), chinois (+807,1 %) et israéliens (+65,9 %). Chez Skyscanner, on fait état d’une croissance de 14 % entre les années 2015 et 2016 pour la période du 1er janvier au 15 février. Le nombre de clients de OneTwoTrip voyageant en Russie depuis l’étranger a été multiplié par 1,5-2 fois, précise l’entreprise. La vente de billets depuis la France a augmenté de 75 %, depuis l’Italie de 44 %, depuis l’Espagne de 29 %, depuis Israël de 24 %.

La Russie est plus populaire également auprès des voyageurs en transit. Depuis le début de cette année, les tour-opérateurs constatent une très forte augmentation des séjours incluant un départ de Moscou pour les voyageurs étrangers. Les ressortissants des pays baltes et d’Allemagne achètent notamment très souvent des séjours en Asie du Sud-Est, comme en Thaïlande, avec un transit par Moscou : la dévaluation du rouble réduit d’1,5 fois, voire divise par deux le coût du trajet par rapport à des départs depuis les pays européens.

1 commentaire

  1. la Russie est un très grand pays que j aime beaucoup , c est gigantesque , on se retrouve plus européens dans ce pays que en Europe de l ouest ou toute notre culture fiche le camps a cause de la finance mondiale et de cette immigration continuelle qui apporte dans leur bagage des religions et façon de vivre qui sont a l opposée totale de la notre . Poutine à très bien compris ce qui se passe et tiens à garder l’identité propre de son pays .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *