Khakassie : il s’échappe des soins intensifs pour acheter de la bière

À Saïanogorsk, en Khakassie, un patient s’est échappé de la salle de soins intensifs après une opération afin de se rendre au supermarché voisin, rapporte, le 15 février, l’agence de presse Khaksia.

khakassie bière hôpital
Photos du patient prises par des témoins de la scène à Saïanogorsk. Crédits : Sayanogorsk.info.

L’incident s’est déroulé le samedi 13 février. Selon les témoins présents, un homme vêtu d’une simple chemise d’hôpital, pansements sur le ventre et perfusion encore accrochée au bras, s’est présenté dans une épicerie proche de l’hôpital municipal afin d’acheter de la bière.

Alertés par son apparence, les employés du magasin ont immédiatement contacté la police, qui a reconduit le patient à l’hôpital.

L’histoire, qui a fait vivement réagir sur l’Internet russe, est toujours en train d’être tirée au clair par la police locale et le personnel hospitalier, poursuit Khaksia.

La température extérieure dans cette petite ville de 48 000 habitants du sud de la Sibérie était alors de -16°C.

2 commentaires

  1. A mon avis c’est une francais qui voulait en finir 🙂

    La « mise en bière » correspond au moment ou l’on installe un corps dans le cercueil.

    De plus Bière vient du vieux Français « bera », qui lui-même vient du latin. A l’origine, il désignait un brancard. Par extension, on poarle de « mise en bière » lord du dépôt du corps sur un catafalque, puis « bière », en tout dernier lieu a fini par désigner le cercueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *