Syrie : Vladimir Poutine donne l’ordre de coopérer avec la France

Le président russe Vladimir Poutine a chargé ses équipes d’établir le contact avec les forces armées françaises qui mènent actuellement des frappes en Syrie, et de travailler avec elles en tant qu’alliées, a-t-il annoncé mardi 17 novembre, lors d’une rencontre avec le haut commandement russe, retransmise en direct par la chaîne de télévision Rossia 1.

Le porte-avions Charles de Gaulle. Crédits : Marine nationale française
Le porte-avions Charles de Gaulle. Crédits : Marine nationale française

« Très prochainement, dans les régions où vous agissez, un porte-avions français va arriver [le Charles-de-Gaulle, ndlr]. Il faut établir un contact direct avec les Français et collaborer avec eux comme avec des alliés, à la fois sur mer et dans les airs », a déclaré Vladimir Poutine à l’occasion d’une réunion au centre de défense national.

Le président russe a chargé le chef de l’État-major des forces armées russes, Valeri Guerassimov, et le ministre russe de la défense, Sergueï Choïgou, d’élaborer un plan d’action conjoint avec la partie française.

Au cours de cette réunion, le ministre de la défense a rapporté au président que l’armée de l’air russe avait doublé le nombre de ses vols pour bombarder l’État islamique. Des bombardiers russes Tu-160, Tu-95MC et Tu-22 ont été envoyés en renfort vers la Syrie, a précisé Sergueï Choïgou.

En outre, la Russie a détruit récemment quatorze bases de l’État islamique à l’aide de missiles de croisière, a indiqué le chef de l’État major, sans préciser l’origine des tirs. Selon des informations du ministère français de la défense communiquées par le quotidien français Le Monde, les missiles auraient été lancés le 17 novembre au matin depuis la mer Méditerranée. Une source du quotidien russe RBC affirme quant à elle que les missiles ont été tirés depuis le sous-marin électrique Rostov-sur-le Don.

Plus tôt dans la journée, les services du renseignement russe (FSB) ont confirmé que le crash de l’avion russe, le 31 octobre dernier, au-dessus du Sinaï, en Égypte, avait été provoqué par un attentat terroriste. Le président russe a immédiatement annoncé le redoublement des frappes russes en Syrie « pour que les terroristes comprennent que le châtiment est inévitable », a-t-il déclaré ce matin.

Par ailleurs, François Hollande rencontrera « la semaine prochaine » Barack Obama à Washington et Vladimir Poutine à Moscou, afin de parvenir à la formation d’une coalition unique contre l’État islamique en Syrie, a indiqué mardi 17 novembre le Premier ministre français Manuel Valls, confirmant une annonce faite par le président la veille.

11 commentaires

  1. enfin notre président va se rendre à Moscou rencontrer Monsieur Poutine un grand président un grand peuple aussi Hollande à finalement compris qu’il fallait collaborer dans cette guerre
    et Merci Monsieur Poutine pour votre intervention

  2. un grand merci au président POUTINE pour cette coopération avec la France, c’est tout a fait normal d’être ensemble, c’est mon vœux et il se trouve exaucé, il faut que notre président hollande prenne cette décision ferme et définitive. VIVE NORMANDIE- NIEMEN!!!!!!! et nos chers amis RUSSES.

  3. Bravo et Respect Président Poutine, vous êtes un Grand Monsieur, malgré tous ce qu´ils vous font, vous leur tendez toujours la mains que Le Seigneur vous protêge, et le peuple Russe.

  4. on aurait préféré un autre président que HOLLANDOUILLE , quand on l’écoute j ai l impression que nous sommes à l’église . aucune prestance ce mec . par contre POUTINE , c est vraiment l homme de la situation . vivement que HOLLANDE foute le camp et vite . c est plus qu’un nul de nul .

    VIVE LA RUSSIE et son président

    1. vive la Russie nous devons combattre avec eux en collaboration avec leur Président Monsieur Poutine qui est un vrai président et qui dirige un pays de 140 millions d’habitants
      vive la France Vive la Russie

  5. L’idée de Vladimir Poutine n’est pas mauvaise en soi mais la France n’a rien à faire en Syrie (je suis citoyen français de naissance, catholique). Laissons les grandes puissances s’occuper de tout cela. la France n’a ni l’envergure, ni l’argent, ni les capacités militaires de lutter contre Daesch. A part des morts dans nos villes françaises, tout cela ne mènera à rien. C’est un écran de fumée des dirigeants français pour masquer les vrais problèmes (insécurité  »ordinaire », chômage, baisse du pouvoir d’achat, etc).

    1. La Russie a deja assez paye en argent et en vies russes pour sauver les c…s de l’europe. Il est temps de faire quelque chose pour votre pays vous-meme.

    2. La France à a faire en Syrien nous avons la puissance avec L’U.E d’intervenir merci Poutine pour son initiative intelligente et combattons contre le mal Madame Mansuy vous avez envie de voir vos enfants mourrir ,,, insécurité vous le dite????

  6. heureusement que poutine nous secoué notre flamby national.
    franchement merci les russes d’avoir été clairs avec tous le monde, de ne pas trop avoir faire un double-jeu.et effiaces sur le terrain (ca pulse depuis que les russes sont entrés en action)

    car jusqu’à présent je sais pas trop ce qu’on foutait là-bas à part survoler et prendre des photos souvenirs (en caricaturant)

    mais c’est que qd les russes frappent vraiment (et qd on voit leurs nouvelles armes impressionantes), on est bien obligé de les imiter un jour ou l’autre car alors on va s’apercevoir que la france et cie ne faisaient pas grand chose à part contenir apparament l’EI (et soutenir d’un autre coté ?… jouer au diviser pour mieux régner). on peut à a fois ne pas vouloir avantager bachar et frapper l’EI et d’autres extremistes; si on frappe l’EI, qq part, on aide bachar… faut se le dire. mais bachar n’est un danger que pour son propre peuple pas pour le monde comme daesh.

  7. un grand merci à nos amis russes et à leur président – Nous avons vraiment besoin de vous en europe, dont vous faites partie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *