Vladimir Poutine : « La Turquie n’a fourni ni excuses, ni explications suite au Su-24 abattu »

Le président russe Vladimir Poutine a réaffirmé l’engagement de la Russie dans la lutte antiterroriste et critiqué le comportement d’Ankara au lendemain de la destruction du Su-24 russe, en marge d’une cérémonie de remise des lettres de créance de la part de 15 ambassadeurs à Moscou, jeudi 26 novembre. Discours direct.

Vladimir Poutine lors de la cérémonie de remise des lettres de créance, le 26 novembre, à Moscou. Crédits : kremlin.ru
Vladimir Poutine lors de la cérémonie de remise des lettres de créance, le 26 novembre, à Moscou. Crédits : kremlin.ru

« Au cours de la dernière décennie, le monde a été le théâtre de plus 1 000 actes terroristes, qui ont visé et touché des gens de nationalités et confessions les plus diverses. Pour la seule année 2014, plus de 32 000 personnes venant de 67 pays du monde ont péri de la main de groupuscules extrémistes terroristes.

La Russie a toujours eu à l’égard du terrorisme une position claire, ferme et conséquente : c’est une chose qu’il faut combattre sans compromis, avec constance. Pour nous, quiconque tente de blanchir le terrorisme, de se montrer indulgent envers les terroristes doit être considéré comme se rendant complice de la terreur et complice des crimes.

Faut-il rappeler que c’est précisément la passivité d’une série de pays, et parfois même – n’ayons pas peur des mots – leur soutien indirect au terrorisme qui a provoqué l’apparition de ce phénomène monstrueux qu’est l’État islamique ? On a non seulement couvert – et l’on continue de le faire – les terroristes et leur commerce illégal de pétrole, de drogue, d’œuvres d’art et d’armes, mais certains se sont même enrichis dessus – et enrichis de centaines de millions et de milliards de dollars.

On voudrait espérer que l’attentat terroriste contre l’avion de ligne russe en Égypte, les tragiques événements en France et les cruels assassinats de masse au Liban, au Niger et au Mali engendreront enfin la compréhension de la nécessité d’unir absolument toutes les forces de la communauté internationale dans la lutte contre la terreur.

Je compte sur la formation d’une coalition internationale antiterroriste véritablement large, qui agira de façon coordonnée, comme une force puissante et unie, et qui, notamment, soutiendra l’action des militaires russes, qui affichent des succès dans leurs opérations contre les groupuscules et structures terroristes en Syrie.

Nous poursuivrons avec insistance nos tentatives de nous entendre avec tous les partenaires, notamment dans le cadre des réunions de Vienne. Nous partons de l’idée que tous les États du monde ont intérêt à un tel format de collaboration coordonnée. Et à ce propos, je ne peux pas taire le fait que nous considérons comme absolument inexplicables les coups de poignard dans le dos de la part de ceux que nous voyions comme des partenaires et des alliés dans la lutte antiterroriste – je veux bien évidemment parler de l’incident concernant le bombardier russe abattu par les forces armées aériennes turques.

Ce qui s’est passé il y a deux jours dans le ciel syrien va à l’encontre du droit international et du simple bon sens : l’avion russe a été abattu au-dessus du territoire de la Syrie. En outre, nous n’avons entendu, depuis, ni excuses claires de la part du haut pouvoir politique turc, ni proposition de compenser le tort et le préjudice, ni promesse de punir les coupables du crime commis. On a l’impression que les dirigeants turcs cherchent sciemment à entraîner les relations russo-turques dans une impasse – et nous le regrettons. »

9 commentaires

  1. Que Poutine se méfie d’un Hollande. C’est un mou qui de plus est une girouette. Je ne lui confierais pas mon chien pour aller pisser de peur qu’il ne revienne qu’avec la laisse !

  2. les russes ont détruit un convoi de 100 camions de pétrole que l’état islamique acheminait le jour d’avant en Turquie. Turquie qui achète plus de 2 millions de dollars de pétrole par jour à l’état islamique. en fait c’est le contraire tout le monde connaît très bien le rôle de la Turquie mais à part Poutine je n’ai pas entendu beaucoup de voix des politiques en Europe s’élever contre ce marché honteux; de manière indirecte des pays comme la Turquie est responsable de tous ces morts à paris en finançant l’état islamique. personnellement je n’irai jamais en Turquie en vacances et n’achèterai rien qui soit made in Turquie.

  3. La Turquie montre son vrai visage : elle se place dans le camp des Islamistes.
    De toute façon , sans la Turquie l’ E I n’existerait pas.

  4. bonjour

    il faut que tout le monde le sâche que la turquie est UN pays alliée de tous les terroristes..JE L’AI DIT DEPUIS TRES LONGTEMPS QUE LES TURQUES DE PAR LEUR NATURE SONT DES TRÂITRES..ET ERDOGAN EST UN GROS MENTEUR..IL PASSE SON TEMPS À MENTIR AU MONDE ENTIER…IL FAUT TOUJOURS SE MEFIER DE LA TURQUIE ..L’ARABIE SAOUDITE….LE QATAR ..L’ETAT SIONISTE ET LES AMERICAINS

  5. A mon avis c’était fort logique pour l’agresseur, en abattant un avion Russe
    espoir d’une riposte Russe à cette agression et,
    l’implication automatique de l’Otan qui volerait au secours du présumé pacifique Turc. Avec quelles conséquences ???

    Cela pourrait déboucher en particulier sur des opérations militaires incontrôlables aux résultats imprévisibles !
    Beaucoup de guerres ont débuté par délits moins graves !

    le Président POUTINE a habilement évité le piège, il existe des possibilités multiples et, en totalités Légales d’agir
    là où ça fait mal !

    Que d’aucuns croient ou feignent de croire, à une faiblesse de la part de Poutine,qu’ils réfléchissent à la formule
    de quelqu’un, {{{ Un bienfait n ‘est jamais perdu et, une Vacherie non plus !!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *