Avion abattu par la Turquie : le pilote rescapé témoigne

Sauvé, le capitaine Konstantin Mourakhtine, copilote du bombardier russe SU-24 abattu le 24 novembre par les forces armées turques, affirme que son appareil n’a pas violé l’espace aérien turc.

« C’est totalement exclu, même rien qu’une seconde. D’autant que nous étions à une altitude de 6 000 mètres et que le temps était clair. Je contrôlais totalement notre vol jusqu’au moment de l’explosion. Je voyais parfaitement, sur la carte et en l’air, où se trouvait la frontière, et où nous nous trouvions, nous, déclare Konstantin Mourakhtine, soulignant : Nous ne menacions même pas de passer en Turquie. »

Le pilote affirme également n’avoir reçu aucun avertissement de la part de la Turquie avant l’attaque du F-16 – ni visuelle, ni radio, alors qu’Ankara a assuré avoir averti l’appareil « dix fois en cinq minutes ». « Il n’y a eu absolument aucun contact, insiste-t-il. C’est pour cela que nous allions à une vitesse de combat normale. Vous savez quelles vitesses peuvent atteindre un bombardier, d’un côté, et un chasseur F-16, de l’autre ? S’ils avaient voulu nous prévenir, il leur suffisait de se montrer, en volant sur une trajectoire parallèle. Mais ils n’ont rien fait de tel. »

Selon M. Mourakhtine, le missile est arrivé « brusquement au niveau de la queue ». « Nous n’avons même pas eu le temps de le voir arriver et de lancer une manœuvre anti-missile », explique-t-il.

L’aviateur russe ajoute que l’équipage connaissait en outre bien cette zone de vols. « Nous avions effectué plusieurs vols de combat à cet endroit et connaissions le coin comme notre poche, déclare le pilote. Je pourrais m’y orienter même sans équipement. »

Konstantin Mourakhtine confie enfin attendre « avec impatience » sa sortie de l’hôpital, « pour reprendre immédiatement du service » : « Je vais demander au commandement qu’on me laisse sur cette base aérienne – j’ai le devoir de venger la mort du commandant [le colonel Oleg Pechkov, décédé lors de son éjection]. »

Cliquer sur la photo pour l'agrandir.
Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Le capitaine Konstantin Mourakhtine est présenté comme un « pilote hors pair » dans les médias russes. Il a été reconnu « meilleur pilote navigateur de Russie » par le concours international Aviadarts 2014 dans l’équipe du centre d’aviation de Lipetsk, considéré comme l’un des meilleurs établissements de recherche et de formation des forces aérospatiales russes.

Vladimir Poutine a mercredi 25 novembre remis à titre posthume le titre de Héros de la Russie au commandant du SU-24, le colonel Oleg Pechkov. Le capitaine Konstantin Mourakhtin et le fantassin de la marine russe Aleksander Pozynitch, qui a perdu la vie lors de l’opération de sauvetage du SU-24 la veille, ont été décorés de l’Ordre du Courage.

Rappelons qu’un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l’opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s’est écrasé mardi 24 novembre sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l’espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16. La Turquie affirme que l’avion russe a violé son espace aérien. D’après le ministère russe de la défense, l’avion se trouvait dans l’espace aérien syrien, à 1 km de la frontière turque.

10 commentaires

  1. La Turquie n’en est pas à une fourberie près surtout avec Erdogan ! Ce pays doit être exclu définitivement de toute possibilité de rejoindre l’Europe où il a causé dans les Balkans en particulier de nombreux pogroms anti-chrétiens. La Turquie est fondamentalement ennemi du Christianisme et de l’Occident..

  2. Condoléances à la famille du Colonel pilote Russe assassiné par le missil du F16. Nous sommes avec les Russes. Les Turcs doivent se calmer et nous aider dans notre lutte. Espérons que la Russie acceptera de calmer les Turcs et cette situation grotesque où un membre de l’OTAN frappe un avion Russe qui sont aussi nos amis.
    Nous disons, Turquie hors de l’OTAN et Russie avec nous. Les Russes sont des Européens comme moi. Nous devons être ensemble.

  3. Tant d’incohérences autour d’une attaque qui ne peut être justifiée même s’il s’avère être vrai que l’avion Russe ait violé l’espace aérien d’un pays qui n’est pas en guerre avec lui? donc qu’importe les faits relatifs au droit, c’est l’acte disproportionné de la Turquie que est à condamner.

  4. a nos chers pilotes russes tombés dans un traquenart ni plus ni moins, il faut que la TURQUIE donne des explications sur le sujet a monsieur le président POUTINE que je soutiens totalement, mes sincères condoléances a toute sa famille et ces amis concernant le colonel Oleg Pechkov décédé en service commandé pour son pays la grande RUSSIE!!!!!!!

  5. Condoléances à sa famille et au peuple RUSSE nul doute que le Président POUTINE va tout faire pour châtier les coupables !!!!!!!!!!!!

  6. La turquie fait double jeu . Mais un jours cela se paye.Herdogan est un islamiste faux jeton .et dire qu il y a des connards de poltiques europeens comme Hollande qui veule ce pays dans l union europeenne .Poutine a raison.c est le seul pays qui defend la chretiente e europe.

  7. Condoléances aux familles, Condoléances à la Russie.
    A la lecture des déclarations du pilote sur les circonstances de la destructions du SU24, faut il comprendre qu’il y a eu préméditation ?
    A l’examen des trajectoires des deux F16 : ils sont venu, ils ont tiré, et il sont partis, on pourrait le penser.
    Derrière la Turquie, faut il voir la main de l’Empire,… celui d’outre Atlantique ?
    Y a t il là une volonté d’empêcher une grande coalition entre l’OTAN et la Russie, pour lutter conjointement contre l’EI ?
    Si on avait voulu atteindre cet objectif, on ne si serait pas pris autrement !
    Je rend hommage au sang froid du Président Poutine, qui refuse l’escalade.
    Surement le dernier Homme d’État, face aux politicards de l’Occident.

  8. Quelle infamie et quelle lâcheté de la part de la Turquie ! Erdogan l’islamiste joue un double depuis longtemps. La preuve est faite que l’achat du pétrole volé par EI passe bien par ce pays qui participe ainsi à son financement principal ! Je pense que la Russie est le pays qui a la meilleure perception géopolitique de ce qui se passe vraiment.Toute la population turqe n’est certainement pas d’accord avec ce président et doit amèrement regretter Attatürk. Merci à la Russie pour ses interventions efficaces. Condoléances et empathie pour les familles des pilotes russes.

  9. Condoléances a la famille de ce soldat héros mort traitreusement au champ d,honneur !! les Turcs restent égales a eux mêmes ont ne peut pas leurs faire confiance !
    La majorité des Français aiment la Russie ,vive la Russie et vive la France !! tous ensemble contre les fanatiques religieux …..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *