Gymnastique rythmique : la Russie règne en maître sur les Mondiaux à Stuttgart

La Russie a dominé les Mondiaux de gymnastique rythmique, qu’elle a conclus, dimanche 13 septembre à Stuttgart, par une victoire lors de la finale des ensembles (trois paires de massues et deux cerceaux), au lendemain de son sacre au concours général des ensembles.

Au classement des médailles, l’équipe russe termine largement en tête avec huit médailles d’or et six d’argent, dont les titres de Yana Kudryavtseva en individuel et le concours général par équipes, les deux seules épreuves olympiques.

L’Italie, avec 17 900 points, a privé l’ogre russe (17 850 pts) du Grand Chelem, en remportant la finale par équipes aux cinq rubans. Le Japon a créé la surprise en complétant le podium (17 366 pts), sa première médaille dans un Championnat du monde de gymnastique rythmique depuis 1975.

Samedi 12 septembre, l’équipe russe, avec 36 266 points, avait détrôné les Bulgares (35 583 pts) au concours général par ensembles, prenant ainsi une revanche sur l’édition 2014 conclue au pied du podium. L’Espagne (34 900 pts) a pris la troisième place d’un concours délivrant aux dix meilleures nations une qualification directe pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016. La France, qui a terminé au 17e rang par ensembles, n’ira donc pas aux JO.

Pour le concours individuel, la Française Ksenia Moustafaeva a décroché sa qualification olympique en terminant 12e du concours général individuel vendredi 11 septembre. Les 15 meilleures gymnastes du concours individuel sont qualifiées pour les JO de Rio.

Crédits photographiques : Fédération internationale de gymnastique rythmique (FIG)

Vidéo de Yana Kudryavtseva au ballon lors des qualifications au Championnat du monde de Stuttgart

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *