Jeu des sanctions : la Finlande attaque

Le président de chambre basse du parlement russe, Sergueï Narychkine, vient de se voir refuser son visa pour la Finlande, où il comptait participer à la prochaine session de l’assemblée parlementaire de l’OSCE, qui se tiendra à Helsinki, du 5 au 9 juillet 2015.

Le président de chambre basse du parlement russe, Sergueï Narychkine / sergeynaryshkin.ru
Le président de chambre basse du parlement russe, Sergueï Narychkine / sergeynaryshkin.ru

L’incident a provoqué une vive réaction au Kremlin : « Nous trouvons ça révoltant et inadmissible », a notamment commenté l’attaché de presse du président russe, Dmitriï Peskov, soulignant que M. Narychkine devait aller en Finlande afin de participer à la réunion d’une organisation internationale dont la Russie fait partie. Le représentant du ministère finlandais des affaires étrangères, Vesa Hakkinen, a précisé à l’agence TASS qu’avant de refuser son visa à M. Narychkine, des consultations avaient été menées « avec les autres pays-membres de l’UE, les dirigeants de l’UE et de l’OSCE ».

Face à cette décision, M. Narychkine a annoncé que la Russie ne serait tout simplement pas présente à Helsinki. « Notre délégation n’ira pas en Finlande, nous ne pouvons pas réduire ainsi notre niveau de participation », a-t-il déclaré. La prochaine session de l’OSCE doit avoir lieu à Oulan-Bator, en Mongolie, du 16 au 18 septembre 2015. « Je suis persuadé que le gouvernement mongol respectera entièrement ses obligations et accueillera les délégations de tous les pays membres de l’OSCE, a commenté M. Narychkine. Et j’interviendrai sans aucun doute lors de la session d’Oulan-Bator », a-t-il ajouté.

Sergueï Narychkine fait partie depuis mars 2014 des personnalités russes tombées sous le coup des sanctions de l’Union européenne pour leur participation présumée dans le rattachement de la Crimée à la Russie et le conflit en Ukraine. Néanmoins, le président de la Douma a entre temps été autorisé à se rendre en France : en janvier 2015, il est allé à Strasbourg pour intervenir face à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

7 commentaires

  1. Les finlandais aussi se couchent devant les faucons U.S. ……
    Ne pas dialoguer n’est sûrement pas une solution.

  2. C’est comme ça qu’en Finlande commémorent la 40m anniversaires des accords d’Helsinki! Une bonne leçon pour les Russes, – il n faut jamais se confier aux satellites et lèche bottes de Washington!

  3. Les nains qui se couchent et qui vous scandalisent, pour mémoire:

    – sont neutres, pas dans l’OTAN et pas candidats à y entrer;
    – sont le premier pays de l’UE ou vont les Russes et sont dépendants de son économie, marché naturel pour eux. S’il y en a qui peuvent se plaindre des sanctions, c’est bien eux, qui connurent une sévère récession à la chute de l’URSS;
    – enfin puisque la guerre, la violence, la force brute et les combats glorieux ont l’air de fasciner certains, je vous invite à vous renseigner sur la Guerre d’hiver: 300 000 morts russes, 50 000 finlandais. Ils eurent la sagesse de capituler avant tout de même, mais Staline fut nettement moins gourmand ensuite;
    – au passage la Carélie est aussi russe que la Crimée ukrainienne, et pourtant il n’en font pas tout un fromage: ils l’ont perdue en 45 et tiré un trait dessus.

    Bref un peu de respect s’il vous plaît pour un grand peuple que les Russes sont les premiers à respecter et même à craindre. Et que ceux qui me sortent l’alliance des Finlandais avec l’Allemagne nazie regardent un peu plus le détail des opérations militaires conduites par l’armée finlandaise et relisent les accords Ribentropp-Molotov.

  4. Vous ne connaissez visiblement pas l’histoire des relations russo-finlandaises ni ce pays pour en parler comme vous le faites. Renseignez-vous, mais je peux vous dire une chose: ça aura fait plus d’effet que les Russes que n’importe quelle sanction. Les Russes savent que quand les Finlandais demandent d’arrêter de déconner, il vaut mieux les écouter, croyez-moi…

  5. Ils en sont encore à l’école Primaires,des lèches BOTTES Nazies à la solde des Nazis héréditaires des années du 21ème SIECLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *