Les Russes champions du monde du génie informatique

Les étudiants de l’université des technologies de l’information, de mécanique et d’optique (ITMO) de Saint-Pétersbourg ont remporté pour la sixième fois la Coupe du monde du génie informatique ICPC (International Collegiate Programming Contest), dont la 39e édition s’est tenue à Marrakech entre le 16 et le 20 mai 2015.

L'équipe des trois étudiants de Saint-Pétersbourg, constituée d'Artiom Vasiliev, Boris Minaev et Guennadi Korotkevitch. Crédits: en.ifmo.ru
L’équipe de Saint-Pétersbourg, constituée d’Artiom Vasiliev, Boris Minaev et Guennadi Korotkevitch. Crédits : en.ifmo.ru

L’équipe de Saint-Pétersbourg, constituée d’Artiom Vasiliev, Boris Minaev et Guennadi Korotkevitch, a été la seule à résoudre la totalité des treize problèmes imposés dans le temps imparti de cinq heures. Guennadi Korotkevitch est par ailleurs le premier développeur à avoir remporté l’ensemble des prestigieuses compétitions mondiales de programmation : Google Code Jam, Facebook Hacker Cup, Yandex.Algorithm, Russian Code Cup et Topcoder Open.

L’université d’État de Moscou Lomonossov (MGU) se classe en deuxième position, suivie par l’université de Tokyo. L’équipe de l’université Tsinghua de Pékin occupe la quatrième place du classement.

Les champions régionaux sont l’université de Berkeley, en Californie, pour l’Amérique du Nord (sixième position au classement général), l’université de Buenos Aires-FCEN pour l’Amérique latine (quinzième position), celle de Tokyo pour l’Asie (troisième position) et l’ITMO de Saint-Pétersbourg pour l’Europe (première position).

Au total, 128 équipes à travers le monde, dont dix de Russie, participaient à cette compétition internationale, organisée chaque année par l’Association pour la machinerie informatique (ACM).

L’International Collegiate Programming Contest (ICPC) est une des compétitions les plus prestigieuses de programmation, elle réunit les meilleurs étudiants développeurs pour les mettre au défi de résoudre un ensemble de cas réels complexes. La compétition ne concernait au départ que les universités américaines et canadiennes, puis s’est étendue, en 1990, aux autres continents. La Russie a commencé d’y prendre part en 1993.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *