Vladimir Poutine : « Le refus de la France de livrer les Mistral n’affectera en rien notre défense nationale »

À l’occasion de son échange annuel avec la population russe le 16 avril, le président Vladimir Poutine a assuré que le refus de la France de livrer les Mistral ne porterait pas atteinte à la défense russe, mais entraînerait une détérioration des relations franco-russes.

La classe Mistral est un type de porte-hélicoptères amphibies d’assaut de la Marine nationale française faisant partie des bâtiments de projection et de commandement. Crédits : Wikimedia
La classe Mistral est un type de porte-hélicoptères amphibies d’assaut de la Marine nationale française faisant partie des bâtiments de projection et de commandement. Crédits : Wikimedia

« Le refus de livrer ces navires est évidemment un mauvais signe, mais je vous le dis sincèrement – cela n’affecte en rien notre défense nationale », a déclaré le président russe, précisant que la Russie avait conclu ce contrat pour la construction des Mistral avec la France, « avant tout pour soutenir nos partenaires et assurer le fonctionnement de leurs chantiers navals ».

Vladimir Poutine s’est également dit convaincu qu’en cas de non-livraison des navires, la France rendrait les sommes versées par la Russie pour leur construction.  « Je pense que le gouvernement français et les Français en général sont des gens honnêtes, et qu’ils nous rendront l’argent le cas échéant », a-t-il déclaré. Le président russe a précisé que la Russie ne comptait pas exiger de la France des pénalités et des amendes pour une éventuelle non-livraison, et qu’elle se contenterait de lui demander le remboursement des frais avancés.

Vladimir Poutine a toutefois souligné que l’affaire des Mistral remettait en question la crédibilité des partenaires occidentaux de la Russie. « Nos partenaires perdent une partie de leur souveraineté en la cédant volontairement à l’OTAN, ce qui remet en question leur fiabilité », a-t-il déclaré. Une attitude que la Russie ne manquera pas de « prendre en compte dans le cadre de notre future coopération en matière technique et militaire ».

De son côté, François Hollande a assuré que les discussions sur la livraison des Mistral étaient toujours en cours. « Nous sommes en train de négocier pour trouver une solution de sortie de crise sur les Mistral », a déclaré le président français, dimanche 19 avril, sur le plateau de la chaîne de télévision française Canal Plus. Le président français, qui rencontrera Vladimir Poutine vendredi 24 avril en Arménie, a également déclaré qu’ils aborderaient le sujet à cette occasion.

Pour mémoire, la Russie et la France ont signé en 2011 un contrat d’un montant d’1,2 milliard d’euros pour la construction de deux bâtiments de type Mistral destinés à  la Marine russe. Ces navires sont en cours de construction sur les chantiers STX de Saint-Nazaire.Le premier navire, le Vladivostok, a déjà été mis à l’eau et aurait dû être livré à la Russie en octobre 2014. Le second Mistral, baptisé Sébastopol, devrait être remis en 2015. Mais la France, cédant à la pression des États-Unis et de l’Allemagne, a jusqu’à présent suspendu la livraison des navires en raison du conflit dans le Sud-Est de l’Ukraine.

4 commentaires

  1. C’est à ne rien y comprendre ou c’est à trop y comprendre. Nos amis américains nous « déconseillent » de livrer nos Mistral et eux, ils continuent à collaborer militairement avec la Russie.
    Nous Français et nation indépendante, nous écoutons bêtement les conseils de nos « amis » sans se soucier des conséquences futures non seulement pour nos chantiers navals, mais également pour les dommages que vont subir nos PME dans les autres domaines qui auront des conséquences bien plu graves pour notre économie et nos futures relations avec les Russes.
    Mes amis russes n’ont aucune animosité contre nous, par contre ils nous plaignent d’être devenus les vassaux des Américains et de l’OTAN.
    Livrons ces navires qui ne vont pas changer le cours du monde, mais qui réchaufferont nos relations avec les Russes et qui montrerons à nos, amis que la France est souveraine.Ou, on se réclame une grande nation et nous prenons nos décisions sans pression, ou on est devenu un petit pays sans influence et sans courage et il faut se taire et non plastronner comme le font nos politiques et notre éminence BHL (que l’on entend moins depuis quelque temps). Il faut dire que quand on voit les conséquences de ce «VA T’EN GUERRE», en Ukraine ou il a soutenu les fascistes d’extrêmes droite de MaidaÏn, en Libye et dans les autres pays, on est en droit de s’interroger la finalité de ses interventions.

    1. Minable cette présidence Française entouré de guignolos aussi , De Gaulle doit se retourner dans sa tombe de voir ce qu’est devenu notre pays . La France est sur trois front dans le monde , et la plupart à cause des américains . Notre pays est devenu un reliquat dans l’Europe de Bruxelle
      . et vassal d ‘ OBAMA . vivement que ce gouvernement dégage le plus vite fait possible .

  2. De toute façon , les navires serons livré a la russie des que le gominé à teinture de l Elysée sera ejecté de la présidence Française . ce type la c est une cata pour la France

  3. Le President Poutine l a tres bien explique , une aide diplomatique pour la France , les Mistrales pourront toujours servir sur le canal du midi pour touristes Americains en mal de politique eclairee , permissionnaires de l Otan et les dirigeants de L UE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *