Sambre et Meuse : les sanctions contre la Russie vont-elles couler l’aciérie ?

Le géant russe métallurgique Uralvagonzavod est contraint de jeter l’éponge vis-à-vis de sa propriété française – l’aciérie Sambre et Meuse, qu’il possédait depuis 2010. Outre les difficultés dues aux sanctions occidentales imposées au groupe en août et septembre 2014, la dévaluation de 70 % du cours du rouble, la chute du prix du pétrole et la crise économique en Russie n’ont fait qu’aggraver la situation. Le Courrier de Russie s’est entretenu avec le président de Sambre et Meuse, Francis Pozas.

Le Courrier de Russie : Le 15 janvier, les salariés ont bloqué l’usine en demandant le virement de leurs salaires. Comment la situation évolue-t-elle ?

Sambre et Meuse
Francis Pozas, président de l’aciérie Sambre et Meuse

Francis Pozas : Aujourd’hui, tous les employés ont repris le travail, les salaires sont payés. Il a fallu quelques jours pour que les salaires arrivent effectivement sur leurs comptes. Ce retard dans les versements est dû aux sanctions et à leurs conséquences géopolitiques sur le groupe. En effet, l’argent doit désormais transiter par plusieurs banques avant d’arriver sur le compte d’une banque française, ce qui augmente le délai des virements. Les banques ont été plus loin que les sanctions européennes.

Ce qui arrive à l’usine est un des « dommages collatéraux » des sanctions, c’est évident. Les sanctions sont difficiles pour la Russie et pour de nombreux pays, et nous subissons les effets exogènes de la situation. Nous faisons le « dos rond » en espérant trouver une solution. Le groupe UVZ fait ce qu’il peut au vu des circonstances actuelles, avec des cours du rouble et du pétrole très bas.

LCDR : Les autorités françaises ont-elle fait quoi que ce soit pour aider l’usine ?

F.P. : Les autorités sont au courant. J’en ai encore discuté récemment avec la préfecture ainsi qu’avec le ministre de l’économie, Emmanuel Macron. Mais il est clair qu’aujourd’hui, avec l’amende américaine infligée à BNP Paribas [fin juin 2014, les États-Unis ont condamné BNP Paribas à une amende de 6,5 milliards d’euros pour avoir violé les embargos américains sur le Soudan, Cuba et l’Iran, ndlr], les banques sont frileuses.

LCDR : Début janvier, vous déclariez en interview qu’il y a actuellement du travail, à l’aciérie, pour la moitié du personnel de l’usine. Est-ce toujours le cas ?

F.P. : Tout à fait, on a du travail pour la moitié du personnel seulement. Et ce, pour différentes raisons : les pièces que nous vendions en Russie coûtent désormais trop cher avec l’effondrement du rouble. Et ce que nous produisons pour le marché mondial, hors-série, ne peut pas être vendu sur le marché russe car les pièces ne correspondent pas.

LCDR : Un plan de cession est-il en cours ?

F.P. : Un plan de cession est inévitable. Sa viabilité passera par un accord avec UVZ.

LCDR : Que se passe-t-il à l’usine, en ce moment ?

F. P. : Les gens travaillent. J’ai demandé du chômage partiel justement pour remettre les effectifs à niveau. Les employés attendent tous ce fameux plan de cession. En attendant, nous continuons à développer nos produits.

LCDR : Les 269 emplois de l’usine sont-ils en danger ?

F.P. : Une partie sûrement. Ils le sont à court terme, mais pas forcément à moyen et long termes. Je pense que l’usine peut rebondir et revenir à des effectifs normaux, ou du moins plus importants qu’aujourd’hui. J’ai écouté M. Poutine il y a un mois, qui disait que la Russie s’en sortirait. Eh bien, à moyen terme, l’aciérie Sambre et Meuse s’en sortira elle aussi.

LCDR : Quelle serait la solution pour l’usine ?

F.P. : La solution, c’est de travailler sur des aciers spéciaux, capables de dégager plus de marges. L’usine en est capable. Nous avons déjà quelques commandes, et nous allons continuer dans cette direction. C’est une première chose. La seconde, c’est de se remettre à niveau et de repartir dans de bonnes conditions. Le marché est difficile en Europe. Il faut s’ouvrir au monde. Nous avons de belles perspectives. Je pense que 2015 sera une année très difficile mais je suis confiant – l’usine s’en sortira.

5 commentaires

  1. L’aplatissement honteux de nos gouvernants face aux USA est insupportable et indécent. Quelles sont les pressions économico-politiques exercées sur Mrs Hollande, Fabius et Valls ? Ils n’en diront rien, bien sûr. Le gouvt français se comporte comme un petit toutou bien dressé et muet. Quant à la mère Merkel, tout le monde sait qu’elle est totalement inféodée aux USA, et les polonais s’y rallient aussi. La politique étrangère française est en dessous de tout !

  2. les dirigeants europeens ne sont pas des traitres . ce sont des maffieus qui dilapident l Europe .au profit de leurs interets . Gauche Caviar et Droite Caviar dans le meme sac …………a …………./////////// Mille excuse pour la ponctuation , ca me g…..fle /////
    je me souviens lors d un sejour en clinique pour 3 cotes cassees suite a une chute dans les escaliers due a mes superbes Valinky , avec mon voisin de lit , un Russe , nous assistions a un matche de boxe a la television , vu la tr….che des sportifs je me suis surpris a dire . quel mal a la tete ils doivent avoir //// Serguy mon voisin , m a repondu d un ton tres calme , t inquietes , ils n ont rien dans le crane ////////// question a 10 kopek ???? qui est le maire de Kiev??????????? sous kennedy pas question de poser un seul missile a cuba , sous abama possibilite de titiller la russie a sa porte ???????? stotakoy??????? Le cow boy peut prendre au lasso toutes les vaches qu il veut , Merkel en tete , mais pour prendre un ours , il risque fort d appeler sa maman pour lui venir en aide /////////// en tant que francais , je me sens confus envers mes amis Russes , le Mistral dont on sait que c etait un cadeau de la russie pour la france (avec un petit f qui je l espere de tout mon coeur deviendra grand un jour /////on a le droit de rever non???????) nul n est dupe quant a l utilisation de se genre de navire pour une strategie d invasion de l europe /dixit certains et en majuscule ….Stupides , Ignards et Debiles personnes qui par leurs diplomes se pretendent JOURNALISTES/////////////////// OU VA T ON????????? TF1 France 2 et autre ,,, du bla bla , President , 1 ministre , ministre des affaires etrangeres ( un papi qui revient) pourquoi pas ???? Mais pourquoi tant de tolerance ???????? ca frise le laxisme ////// je ne suis ni anti musulman , ni anti juif mais je ne peux pas etre Charlis (paix au pauvres victimes d un massacre et plus encore a celles qui n avait rien provoque////////) car la provocation sous pretexte de liberte d exprexion , reste une provocation////// Vient te moquer de ma mere ou de ma soeur et tu auras mon p…..g dans la g….le ///////Je salut au passage les Francais fiers de l etre et fiers d etre des expats en russie > Bons baises de R……………. Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *