Nouvelles sanctions européennes à l’encontre de la Crimée

L’Union européenne a adopté jeudi 18 décembre de nouvelles sanctions à l’encontre de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol, pour marquer son opposition à l’« annexion illégale » de la péninsule par la Fédération de Russie, en mars dernier.

Памятник_затопленным_кораблям,_Севастополь
La ville de Sébastopol rattachée à la Fédération de Russie suite à un référendum le 1er mars 2014. Crédits: Podaneva O.E.

« Les sanctions, adoptées le 15 décembre par les ministres des affaires étrangères de l’UE, ont été approuvées aujourd’hui dans un document écrit », peut-on lire dans le communiqué de presse du Conseil de l’UE du jeudi 18 décembre.

« À compter du 20 décembre, les investissements en Crimée ou à Sébastopol sont interdits. Les Européens et les entreprises établies dans l’UE ne peuvent plus acheter de biens immobiliers ou des entités en Crimée, financer des entreprises de la péninsule ou leur fournir des services connexes », poursuit le communiqué.

Les 28 ministres européens des affaires étrangères interdisent également aux opérateurs de l’UE, à compter du 20 mars 2015, de fournir des services liés au tourisme en Crimée et à Sébastopol. « Les navires de croisière européens ne peuvent plus faire escale dans aucun port de la péninsule de Crimée, sauf en cas d’urgence » précise le document. L’interdiction vaut pour tous les navires qui sont la propriété ou sous le contrôle d’un armateur européen ou battant pavillon d’un État membre.

Par ailleurs, l’UE proscrit les exportations de certains biens et technologies dans les secteurs des transports, des télécommunications, de l’énergie, ainsi que de la prospection, de l’exploration et de la production pétrolières, gazières et minières.

Le ministère russe des affaires étrangères a qualifié ces nouvelles sanctions de l’UE contre la Crimée de « tentative de punir les habitants de la péninsule qui ont choisi librement, lors d’un référendum, de rejoindre la Russie », pouvait-on lire jeudi 18 décembre sur le site officiel du département.

Les États-Unis, de leur côté, ont félicité les responsables européens pour cet élargissement de l’interdiction des investissements en Crimée, ajoutant qu’eux-mêmes, toutefois, n’introduiraient pas de mesures répressives « en même temps que les Européens », a déclaré la porte-parole du département d’État américain Jen Psaki.

Par ailleurs, le président américain a finalement signé, jeudi 18 décembre, un projet de loi lui donnant le droit d’imposer de nouvelles sanctions à la Russie et l’autorisant à livrer des armes létales à l’Ukraine.

« À l’heure actuelle, l’Administration n’a pas l’intention d’imposer de sanctions dans le cadre de cette loi, mais le document lui confère tout de même l’autorité nécessaire pour en imposer si les circonstances l’exigent » a déclaré Barack Obama le jeudi 18 décembre. Le président américain a également assuré être prêt à lever les sanctions si la Russie prenait les mesures exigées par les Occidentaux.

Les sanctions européennes, qui entreront en vigueur le samedi 20 décembre, viennent s’ajouter aux mesures répressives adoptées par l’UE en juin et juillet derniers. Les dirigeants de l’Union européenne avaient déjà proscrit l’importation de certains produits en provenance de Crimée et restreint les investissements et projets d’infrastructures dans la péninsule.

 

12 commentaires

  1. L’UE, au service des intérêts américains, s’acharne contre la Crimée et tout ce qui est russe. C’est un comportement très grave. Il y a de quoi haïr ce clan mafieux qui prétend nous diriger et n’est absolument pas représentatif des nations européennes.

  2. L’UE est le serviteur de l’impérialisme américain. Et cet acharnement contre ce la Crimée et tout ce qui russe devient très grave. Le clan mafieux et corrompu qui dirige l’UE ne mérite que la haine. Dans l’intérêt des nations européennes il est temps de s’en débarrasser.

  3. « … qui ont choisi librement… » Il est bien gentil M. Poutine, mais qui a envoyé des soldats sans insignes dans la pénisule? Qui a renversé le pouvoir en Crimée sans élections libres? Qui n’a pas respecté la constitution ukrainienne qui exige un référendum dans tout le pays? Qui n’a pas respecté les accords internationaux de Budapest de 1994? M. Poutine réécrit l’histoire à sa manière, en fonction de ce qui l’arrange, pour sa propagande destinée à son opinion publique… Il reproche aux États-Unis ce qu’il fait lui-même…

    1.  » Il est bien gentil M. Poutine, mais qui a envoyé des soldats sans insignes dans la pénisule? Qui a renversé le pouvoir en Crimée sans élections libres…  »

      Mais vous vivez dans quel monde, mon pauvre ? Vous étiez absent pendant un moment, qui vous a empêché de tout bien comprendre ?

  4. Il est largement temps de virer les gouvernements européens, en particulier en France qui sont à la solde de l’état mafieux américain entièrement dominé par les complexes militaro-industriels judeo-maçonniques. Merkel est verouillée par son passé avec la STASI, Il est temps que les peuples comprennent que leurs gouvernements n’agissent pas dans leur intérêt; D’ailleurs un regroupement de grands pays est en cours avec la Russie qui si les USA ne virent pas leur dirigeants corrompus ou impuissants kes mènera au désastre social et économique,

  5. Tout ce que les citoyens du monde déplorent,c’est que les États-Unis et UE ne tiennent pas compte de leurs opinions, qui sont contre toutes formes de sanctions avec la RUSSIE car eux-mêmes violent à travers le monde et le principe de NON INGÉRENCE les mêmes principes reprochées a Poutine.Les Nations Unies sont complices d’un poids – deux mesures. C’est pathétique !
    La politique c’est de la MERDE. Vive les peuples souverains, vive la Crimée, longue VIE A VLADIMIR POUTINE.

  6. le comportement de critique systèmatique de la russie est contraire à l’histoire de l’europe, les états unis mène une politique de destruction qui mènera au cahot, Le crimée est Russe et le restara, il conviendra de regarder l’histoire du pays (Révolution de 1917, ville fondées par catherine de russie , les accords de Yalta .
    Si tout cela continu, une guerre pourrait être déclanchée.

  7. j’ai honte du gouvernement français valet servile lèche botte de l’impérialisme yankee fauteur de guerre et de misère dans le monde

  8. Les décisions US sont excellentes…elles vont accélérer de processus de décomposition de ce pays en dressant de plus en plus de monde contre eux y compris dans leur propre pays. Le processus est déjà bien entamé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *