Manifestation du corps médical à Moscou

Environ 6 000 personnes se sont rassemblées dimanche 2 novembre sur la place Souvorovskaïa pour dénoncer l’ »effondrement du secteur médical dans la capitale russe ».

« Ils diminuent les effectifs, licencient, mettent à la rue, et personne ne veut endosser la responsabilité, s’offusque une chirurgienne présente à la manifestation interrogée par la revue Afisha. On a diminué mon salaire, viré mes amies avec qui je travaillais depuis 15 ans. Je pense franchement que l’avenir ne sera pas meilleur, et je ne peux pas me taire. Il n’y a personne pour nous protéger. Personne n’a besoin de nous. »

Manifestation corps médical
« Seuls les riches survivront » . Crédits : FB

La mairie de Moscou s’est récemment lancée dans un programme de réorganisation de son secteur de la santé. 28 centres médicaux, dont quinze hôpitaux, pourraient prochainement fermer. Leurs matériels et équipements seront transférés à d’autres établissements. La réforme menace  7 452 personnes, selon une source proche du dossier citée par le journal RBK.

« Les pouvoirs publics entendent ainsi maximaliser le système hospitalier moscovite qui devrait à terme devenir autosuffisant, c’est-à-dire que les hôpitaux vivront avec ce qu’ils gagnent. Les fonds budgétaires ne serviront qu’aux travaux de rénovation et à l’achat de matériel dont le coût sera supérieur à 100 mille roubles », affirme RBK.

Moscou compte actuellement 70,4 mille médecins.

Crédits photographiques : Bely Schetchik.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *