Thierry Mariani : « La suspension du contrat Mistral va à l’encontre des intérêts de la France »

Thierry Mariani, député des Français de l’étranger et ancien ministre des Transports français, s’exprime au sujet de la suspension jusqu’en novembre prochain du contrat Mistral, annoncée par l’Elysée dans la soirée du 3 septembre.

Mistral
Thierry Mariani

Le Courrier de Russie : Que pensez-vous de la déclaration publiée hier par l’Elysée concernant la suspension de la livraison des Mistral ?

Thierry Mariani : C’est une décision gravissime, qui va à l’encontre des intérêts de la France et de l’Europe. Elle est très lourde de conséquences notamment dans le domaine de l’industrie : la parole de la France sur des contrats qui l’engagent dans le domaine militaire se révèle peu fiable.

LCDR : Pensez-vous qu’il s’agisse d’une décision indépendante ?

T.M. : À ce jour, non. Cette décision est catastrophique pour notre indépendance nationale. Jusqu’à présent, nous n’étions pas totalement « alignés » : nous résistions malgré tout, sur ce dossier, aux requêtes des Britanniques, des Américains et des Polonais. Rappelez-vous en 1982, quand la France de Mitterrand avait persisté à livrer des armes au Nicaragua, alors en conflit avec les États-Unis : nous désobéissions ainsi à l’OTAN.

LCDR : Pourquoi la France agit-elle de cette manière, selon vous ? 

T.M. : Le président Hollande a aujourd’hui une côte de popularité comparable à celle de Ianoukovitch à la fin de sa présidence en Ukraine, et il en est arrivé à prendre des décisions censées lui permettre de retrouver une relative crédibilité auprès des médias, alors que ces choix desservent les intérêts de la France !

LCDR : Cette décision est prise au moment même où la Russie présente un plan de stabilisation de la situation dans le Sud-Est de l’Ukraine… Comment l’expliquez-vous ?

T.M. : Il n’y a pas la moindre cohérence diplomatique là-dedans. Toutefois, le premier Mistral, le Vladivostok, ne sera opérationnel qu’au bout d’un certain temps : reste à espérer que le conflit ukrainien sera réglé au moment où il entrera en service.

LCDR : Vous pensez donc que la France pourrait tout de même honorer ce contrat ?

T.M. : Vous savez, François Hollande nous a tellement habitués à des effets d’annonce qui ne sont suivis de rien… je souhaite, pour une fois, que tout soit comme d’habitude ! J’ose espérer que ces propos sur les Mistral ne seront pas mis en pratique, qu’il s’agit d’une simple manœuvre de M. Hollande pour que la presse française change de sujet – qu’elle cesse de débattre de la sortie du livre de son ex-compagne, qui étale sa vie privée.

LCDR : Quel impact la suspension de la livraison des Mistral pourrait avoir, selon vous, sur les relations économiques franco-russes ?

T.M. : Si cette suspension devenait une véritable annulation, ce que je ne souhaite pas, ce serait extrêmement dommageable pour la crédibilité de la France, et les relations entre nos deux pays s’en ressentiraient, naturellement.

Mais le problème ne se limite pas à la Russie : désormais, ce sont tous nos clients dans les domaines de l’industrie et de l’armement qui y réfléchiront à deux fois avant de prendre le risque de signer un accord avec la France. Et dans la pratique, ce sont des milliers d’emplois qui peuvent se retrouver menacés.

6 commentaires

  1. QUE LA FRANCE ARRETE SON CINEMA POLITIQUE, IL FAUT QU’ON RESPECTE NOS ENGAGEMENTS VIS A VIS DE LA RUSSIE.
    Il n’est pas question de revendre les MISTRAL aux AMERICAINS où à L’OTAN c’est malhonnête.

  2. les Américains ou l’OTAN acheter les MISTRAL? certainement pas. plus intéressant pour eux de nous laisser dans la mer..de

    1. Beh , tant mieux qu’on reste dans notre merde et rajouter avec les mistral ce serait une bataille de trop avec les RUSSES , de trop dans ses moment où ils ( les dirigeant du monde) cherchent les problèmes et ce sont les peuples qui soupent parfois et souvent au prix de leur vie.

  3. Franchement que la France respecte son contrat , ce serait le mieux pour tous le monde , montrer que l’on peut decider par nous meme sans l’accord des soit disants maitres du monde (usa),et que les Etats Unis gardent leurs dollars pour le donner a leurs pauvres qui franchement font pitié dans leur pays si puissant!!!!!!!

  4. Avec 13% d’opinion favorable, notre François cherche tous les moyens pour redorer son blason. Mais il a l’effet inverse. Si en plus Valérie lui taille un costume sur mesure et un secrétaire d’état qui est « négligeant » sur ses déclarations fiscales tout cela, la décision de suspendre la livraison d’un Mistral afflige les français, sauf quelques français qui confondent la Russie d’aujourd’hui et l’URSS.

  5. Il y a déjà tout ce qu’il faut comme navires militaires européens pour participer à la surveillance des Eaux territoriales européennes et intercepter les émigrés fuyant les zones dévastées de Somalie, de Lybie, d’Irak, de Syrie ou d’ailleurs.
    De toute façon, la véritable solution réside dans le développement harmonieux des Etats en question et l’accueil des émigrés n’est qu’un pis-aller qui ne résout pas les problèmes de fond.

    D’ailleurs, quand on voit le résultat de l’intervention américaine en Irak on peut réaliser à quel point les Occidentaux ont été absolument incapables de pacifier le pays et de proposer des solutions de développement économiques.
    Car le principal a été oublié !…

    Et le principal, c’est la FORMATION DES JEUNES !…
    En effet, rien n’a été prévu pour sortir les jeunes d’un environnement mentalement toxique basé sur des religions qui prônent, dans le pire des cas, la haine de l’autre.
    Aussi, à côté de la force (les armes) il est absolument nécessaire de créer de très importants programmes de formation humaine des jeunes et la navigation à bord de grands voiliers-écoles est une excellente solution.

    J’ai même proposé à ce sujet un programme à l’échelle de l’Union européenne dénommé « ERASMUS MARTIME :
    http://euroclippers.typepad.fr/mon_weblog/erasmus-maritime/

    Sans aucun succès pour l’instant…

    Pourtant, il y a de nombreuses possibilités de développement de « l’amitié entre les peuples » en exploitant des grands voiliers-écoles !…
    Je ne peux citer que la possibilité de créer une ligne saisonnière avec des grands voiliers qui embarqueraient des jeunes Français et des jeunes Russes entre LE HAVRE et ST-PETERSBOURG !…

    Aussi, la proposition de Thierry Mariani me semble détacher des besoins actuels.

    Quant aux Mistral, le contrat a la signature de mon pays et annuler cette livraison discrédite un peu plus notre classe politique !…

    D’ailleurs, au point de vue du discrédit de la « classe politique française », je vous recommande la lettre que j’ai envoyée à François HOLLANDE au sujet d’un détournement de fonds publics considérable (7 milliards d’euros) :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2015/01/guerre-du-golfe-1991-lettre-au-pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-vi.html

    Faut-il s’étonner du refus de notre « capitaine de pédalo » de livrer les Mistral alors que le président français est vraisemblablement tenu, sur cette affaire, par les Américains ?…

    Jean-Charles DUBOC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *