Lougansk au bord de la catastrophe humanitaire

La situation est critique à Lougansk dans le Sud-Est de l’Ukraine, qui est privée d’électricité, d’eau courante, de liaison téléphonique et d’internet, lit-on mardi 5 août sur le site du conseil municipal. La ville est le théâtre d’affrontements violents entre forces de l’armée ukrainienne et insurgés depuis quelques semaines.

Lougansk au bord de la catastrophe humanitaire. Crédits: bloknot.ru
Crédits : bloknot.ru

Les ordures n’étant plus évacuées, la ville est au bord d’une catastrophe sanitaire, mettent en garde les autorités. « À cause des bombardements incessants, les agents des services publics ne sont pas en mesure d’assurer ne serait-ce qu’un service minimum » a expliqué dans un communiqué le conseil municipal.

Depuis le 26 juillet dernier, l’eau potable n’est plus dûment désinfectée, faute de livraisons de chlore. Les produits alimentaires deviennent de plus en plus rares à Lougansk où la pénurie de médicaments est flagrante. Trois policliniques et quatre hôpitaux municipaux ont été partiellement détruits.

À Donetsk, les bombardements dans l’après-midi du mardi 5 août ont endommagé plus de 100 postes de transformation, rapporte l’agence ukrainienne Ostrov sur son compte Twitter.

À Gorlovka, les bombardements dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 août ont fait un mort et quatre blessés, rapporte le conseil municipal.

Par ailleurs, un responsable de l’ONU a annoncé mardi 5 août à Genève qu’au moins 285 000 personnes ont quitté leur foyer en raison du conflit dans l’Est de l’Ukraine. Les autorités russes annoncent, de leur côté, que 730 000 Ukrainiens seraient passés en Russie depuis le début de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *