Embargo, sanctions, hausse des prix – qu’en pensent les Russes ?

A en juger par ce récent sondage, les derniers événements n’inquiètent que peu les Russes.

sondage embargo russe. L'interdiction sur l'importation des produits alimentaires est approuvée par 78% des personnes interrogées. Crédits : Fotolia/ Art Allianz
L’interdiction sur l’importation des produits alimentaires est approuvée par 78% des personnes interrogées. Crédits : Fotolia/ Art Allianz

Selon un sondage du centre Levada mené du 22 au 25 août 2014, la menace d’une isolation de la Russie sur la scène internationale inquiète 32% des personnes interrogées, quand ils sont 65% à n’éprouver aucune crainte (en mars, la possibilité d’une isolation inquiétait 56% des sondés). On constate à peu près le même partage des opinions au sein de la population quant aux sanctions occidentales contre la Russie : leur introduction inquiète 32% des citoyens russes, alors qu’ils sont 66% à n’y voir aucun sujet alarmant. Par ailleurs, le nombre de sondés qui estiment que les sanctions ne frappent que les élites dirigeantes russes a significativement baissé depuis le mois de mai (passant de 63 à 53%), tandis que ceux qui sont persuadés que ces mesures font souffrir « de larges couches de la population » sont aujourd’hui bien plus nombreux (de 24 à 38%).

L’interdiction sur l’importation des produits alimentaires est approuvée par 78% des personnes interrogées. 63% des sondés déclarent que l’introduction de l’embargo ne leur pose aucun problème concernant leur alimentation. Dans le même temps, 76% des Russes admettent que les prix des produits alimentaires ont déjà augmenté ou augmenteront prochainement.

Rappelons que le 7 août dernier, la Russie a mis fin aux importations de certains fruits, légumes, viandes, poissons et produits laitiers en provenance des États-Unis, d’Union européenne, d’Australie, du Canada et de Norvège.

6 commentaires

  1. La Russie n´a fait que répondre aux sanctions Occidentales, mais qui pleurent aujourd´hui ? c´est l´Occident, et le plus dur reste á venir, á savoir l´hiver, et c´est lá oú nous allons bien rire lorsque la Russie fermera les robinets á Gaz.

    Quant á l´isolation, la Russie ne peut pas être isolée, la Russie a les Brics avec elle, et les Brics c´est presque la moitié de la population mondiale, comment peut elle être siolée ? c´est peut être un voeu de l´Occident, mais il ne restera que pieu.

  2. Moi je veux bien, je constate juste que la politique russe en Ukraine était approuvée par 80% des Russes en juin et par 60% aujourd’hui. Quelques dizaines de soldats russes enterrés en catimini de plus et ça passera sous les 50.

    Le dollar est par ailleurs passé récemment à 37 roubles, ça doit commencer à faire mal au portefeuille, et pas seulement à celui de l’intelligentsia créatrice, le peuple aussi mange des produits alimentaires. J’aimerais bien savoir comment la Russie va se fournir en pommes cette année par exemple, ou comment on a pu laisser passer l’interdiction des produits sans lactose, indispensables à tous les nourrissons allergiques au lait, par exemple. Heureusement que le gouvernement a rapidement rétropédalé sur cette mesure, mais ça en dit long.

    Tant mieux pour les BRICS qui gagneront quelques parts de marché, mais la distance rend de toutes façons leurs produits plus chers et les filières de distribution mettront quelques années à se mettre en place, à supposer que ces pays puissent fournir la Russie et qu’ils soient en mesure de résister aux amicales pressions américaines.

    Tant mieux aussi pour les Biélorusses par le territoire desquels toutes les marchandises européennes vont désormais transiter illégalement.

    Si la Russie nous ferme les robinets à gaz et à pétrole elle perd la moitié de son budget et s’effondre dans les trois jours. Vendre à la Chine prendra au minimum cinq ans, le temps que les gazoducs soient construits. Nous français ne sommes de toutes façons pas concernés au premier chef comme les Européens de l’Est, de même que l’impact sur nos exportations agroalimentaires ne sera pas catastrophique. Au point où on en est (3,5 millions de chômeurs), ce ne sont pas les pertes d’emploi induites par les sanctions contre la Russie qui feront une grosse différence de toutes façons.

    1. Vous avez raison en certains points, mais n´oubliez pas que les sanctions Occidentales á l´encontre de la Russie, c´est la guerre déclarée, et en temps de guerre, on fait des sacrifices.
      Les Russes en faillite comme les Occidentaux et ont des réserves sonnantes et trébuchantes que les Occidentaux n´ont, en plus ils vont faire des sacrifices, et avec le temps, vont apprendre á ne plus vivre de l´importation, mais de produire ce dont ils ont besoin, et je pense qu´ils s´en sortiront, ce que espère et souhaite aussi pour les pays Occidentaux.

      Avec les BRICS il y aura un mécanisme pour apporter leurs soutiens á la Russie, il peuvent pratiquer le troc, pommes de terres contre Gaz ou pétrole etc…et même s´il ya des perte comme vous le dites, chacun pourra les supporter, ceci comme je l´écris, afin d´apporter son soutien á la Russie.

    2. Une correction il faudrait lire,  » La Russie n´est pas en faillite comme l´Occident et a des réserves sonnantes et trébuchantes que l´Occident n´a plus « 

    3. Pas d’accord, les sanctions ne sont pas la guerre, d’abord. La Russie ne s’est pas conduite en puissance responsable et les puissances occidentales le lui font payer, de même qu’elle ne s’est pas gênée (et ne se gênera pas, ça comme d’ailleurs) pour couper le gaz aux Européens de temps à autres.

      Les réserves sonnantes et trébuchantes sont au plus bas depuis le pic de la crise (mai 2009) et sont de toutes façons gagées pour l’essentiel sur l’euro et le dollar.

      Et contrairement à ce qu’on dit et on entend partout, je ne suis pas sûr que les Russes soient partants pour se priver dix ans encore en voyant leur oligarques et leurs dirigeants continuer à se gaver. C’est ce que ça mettra pour substituer l’Europe comme débouché et source d’approvisionnement, au mieux.

      Les BRICS c’est quoi au fait? La deuxième puissance mondiale qui consomme déjà tout, un continent peuplé de bientôt deux milliards d’homme qui a déjà bien du mal à se nourrir tout seul, un pays qui se remet de l’apartheid et une Russie sous le soleil qui s’appelle le Brésil. Cinq continents, quatre civilisations millénaires, avec dans le lot deux pays qui se détestent (Chine et Inde) et deux qui se méfient l’un de l’autre (Russie et Chine), on va pas loin avec ça, et surtout pas en cas de crise internationale grave.

      S’il en est ainsi d’ailleurs c’est très bien: l’Europe occidentale saturée de tout va apprendre les plaisirs de la vraie austérité et redécouvrir le vrai coût de l’énergie, ça facilitera la transition énergétique vers les développement durable, comme ils disent à la télé. Et quant aux Russes peut-être qu’ils se secoueront un peu pour mieux mettre en valeur leur pays. Tant qu’on ne se fait pas la guerre tout est supportable et on ne se la fera pas, à coup de SS 20 ce n’est pas très amusant, même pour les militaires, ni rentable pour les marchands d’arme!

  3. J´ai lu votre réponse avec attention et vais répondre á certains points de votre commentaire.
    Je serai long, mais je vous prie de prendre du temps pour lire, les commentaires sont faits pour contribuer á la réflexion, y compris le votre aussi.

    1 ) Les sanctions c´est la guerre, ce n´est pas une guerre avec des armes, mais une guerre économique oú on veut vous mettre á genoux, vous anéantir exactement lorsqu´on vous attaque avec des armes, et comme l´Occident ne peut pas attaquer la Russie par les armes, l´Occident le fait par les sanctions économiques espérant y parvenir.
    Comme vous avez écrit que vous êtes Francais, je voudrais vous rappeler ce que votre feu Président Mitterand disait au cours d´une réunion á propos des Usa  » nous sommes en guerre avec les Usa, c´est une guerre féroce…, je vous laisse le soin de chercher dans le net pour trouver la suite.
    Le Président ne parlait pas de la guerre avec des armes, mais bien sûr de la guerre économique que livrait les Usa á l´Europe en lui imposant toutes sortes de conditions qui n´allaient pas á l´avantage de l´Europe.

    2) La Russie ne s´est pas conduite en puissance rsponsable, cela veut dire quoi ? il faut argumenter pour convaincre, j´attends.

    3 ) Quant aux réserves sonnantes et trébuchantes qui sont aux plus bas, ce n´est pas vrai, même si elles sont en baisses, cela vient de la conjoncture internationale, n´oubliez pas que la Russie n´est pas endettée, ce qui est un très grand atout.

    4 ) En ce qui concerne les privations, ce peuple en est habitué, ces sanctions Occidentales ne sont que de la rigolade comparées aux situations impossibles qu´a eu ce peuple á subir et á s´en sortir héroiquement au cours de son histoire, j´espère que vous devez certainement connaitre l´histoire de ce peuple, la campagne de votre Empereur Napoléon, la bataille de Stalingrad l´une des batailles les plus féroces de l´histoire de la guerre que les êtres humains ont eu á se livrer, humainement impossibles á gagner, mais de toutes ces deux campagnes, l´avantage á la fin, a été pour la Russie grâces aux sacrifices Russes, alors les Russes peuvent supporter ne pas manger certains produits importés.

    5 ) Les Brics c´est quoi ? c´est tout simplement le nouveau monde qui est en marche, le monde de demain, bien sûr il tatonne encore ce qui est normal car un bébé prend du temps pour se tenir debout, mais après, il va très vite, comparez les Brics d´il n´ya que deux ans, ce n´est plus le même, et cette tendance va s´accélerer.

    L´Occident est en perte de vitesse, décadence morale, crises économique, démographique, sociale et bientôt politique etc… et cela va s´accèlérer.
    Je voudrais vous prier de visionner le film Attila le Hun, ce film commence par ce générique  » malgré la décadence et la corruption, affaiblies par les rivalités politiques et les guerres, l´empire romain restait encore la plus grande puissance sur terre.
    Puis un nouveau peuple les Huns, fiers et indépendants arriva par les terres de l´Est. Une ancienne prophétie racontait qu´un jour, un homme unirait les tributs et disputerait á Rome le droit de règner sur le monde « .
    Cet homme Attila survint et disputa avec succès á Rome le droit de règner sur la terre. Après la mort d´Attila, en moins d´une décénnie, l´empire romain s´éffondra.
    En Aout 1999 le feu Président Yelsine fit ce discours prophétique á la Nation Russe que vous pouvez toujours visionner sur le net en ces mots  » J´ai décidé de vous donner, á la Nation Russe un homme qui va restaurer notre Nation cet homme… c´est Poutine « .
    Chacun de nous connait la suite depuis que Poutine est venu, la Russie ce redresse.
    Hier Attila, aujourd´hui Poutine, l´histoire est en train de se repèter.
    Les empires grandissent et meurent le jour oú leur autorité est contestée par un plus audacieux et le plus audacieux aujourd´hui, c´est la Russie.

    a )Le Président Poutine avant de répondre aux santions Occidentales a pris du temps, en bon judoka qu´il est, il a utilisé la stratégie du judoka qui s´appuie sur la force de l´adversaire pour le vaincre.
    b) Il a fait un balai Diplomatique auprès des autres membres des Brics pour s´assurer de leurs soutiens, soutiens qu´il a obtenu, c´est alors qu´il a agit.
    Quant aux autres arguments que vous avancez tels ces pays ne peuvent se nourrir ou ne s´entendent pas, c´est votre point de vue et peut être votre souhait, mais la réalité est tout une autre, c´est vrai il ya des problèmes, mais ces pays ont une énergie que les pays Occidentaux n´ont plus et cette énergie va leur permettre de s´en sortir rapidement.

    Bien sûr que ces pays sont des rivaux, car les pays comme disait l´un de vos Présidents, n´ont pas d´amis mais que des intérêts.
    L´Occident dans sa cécité politique, a plongé ces pays entre les bras de la Russie sans que la Russie ait á faire un effort, et aujourd´hui, ces pays ont taient leurs rivalités pour se mettre ensemble ( BRICS ), seul moyen pour eux de ne pas tomber entre les mains de l´Empire qui cherche á les avaler, vous êtes sans doute au courant des agissements de l´Empire en Asie qui cherche á contenir la Chine et l´Inde, alors ni la Chine ni l´Inde ne veulent pas tomber entre les mains de l´Empire sachant ce qui les attend si cela arrivait.
    ( Pour votre information, aujourd´hui 17.9.2014, la Chine et l´inde ce sont rencontrés, c´est en Allemand, mais en bon citoyen de l´EU, ce ne sera pas difficile pour vous de le lire.
    von APA, Mittwoch, 17. September 2014 13:19
    China und Indien wollen « asiatisches Jahrhundert »
    Die beiden großen Nationen China und Indien wollen gemeinsam mehr Einfluss auf das Weltgeschehen nehmen. « Wenn China und Indien zusammenarbeiten, wird ein asiatisches Jahrhundert mit Wohlstand und Erneuerung sicher sehr bald beginnen », schrieb Chinas Staats- und Parteichef Xi Jinping in einem Beitrag für die indische Zeitung « The Hindu ». »Ich glaube, dass die Kombination von Chinas Energie und Indiens Weisheit ein unglaubliches Potenzial entfesseln wird », schrieb Xi weiter.

    Vous pourrez toujours aller á APA lire toute la suite, mais que dit la suite, elle dit que ces deux pays veulent dorénavant jouer un rôle sur la conduite des affaires du monde, ce qui n´est possible qu´au sein des Brics, c´est pour vous dire que la Russie et les autres membres du BRICS vont jouer grand un rôle dans la conduite des affaires du monde dans un futur très très proche.
    La Chine et l´Inde ont d´ailleurs apportés leurs soutiens total á la Russie avec les évènements en Ukraine, sans oublier la crise Syrienne oú la Chine a voté avec la Russie contre l´Occident.

    6 ) Quant á l´Europe ? Je vis en Europe de l´Ouest et de l´Est depuis plus de trente ans, j´ai vu année par année comment l´Europe déclinait. Alors qu´adviendra t-il d´elle ? je ne saurai le pronostiquer, car comme on dit, il n´ya que les êtres qui meurent, mais un pays ne meurt jamais.
    L´Europe survivra toutefois quelqu´en soit les cas, mais ce ne sera plus jamais la même Europe autrefois forte, ce sera comme après la seconde guerre mondiale oú l´Angleterre de première puissance mondiale est devenue une puissance de seconde zone.
    L´Europe arrivera t-elle á se dépasser pour chercher á coopérer avec la Russie ? et faire une Europe de Vladivostock au Portugal comme l´a appelé á maintes fois le Pape St. Jean-Paul II, et sauver ainsi son avenir qui risque d´être sombre si elle rate cette occasion ? cette question ne pourra être que répondue par les Européens, tel serai mon souhait car l´Europe pourrait redevenir cette grande puissance et le demeurer si et seulement si elle prenait cette Responsabilité, sinon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *