Mistral : « On n’a pas eu droit au salut des nations »

Le 30 juin, 400 des marins russes appelés à constituer les équipages des navires Mistral étaient arrivés au port de Saint-Nazaire, en France, pour une formation de plusieurs mois. La revue Ogoniok a recueilli le témoignage d’un marin russe à Saint-Nazaire.

Mistral -Un marin russe à Sébastopol. Crédits: c24news.ru
Un marin russe à Sébastopol. Crédits: c24news.ru

« Je ne vais pas vous donner mon nom : je n’ai pas le droit de donner des interviews. Mais je peux vous dire qu’on ne nous a pas accueillis dans le respect des règles de la Marine. On n’a pas eu droit au salut des nations, ni à une réception. Je ne peux rien vous dire sur la France : aucune visite n’a été organisée pour nous. Nous découvrons la ville nous-mêmes. Nous avons droit à une permission tous les trois jours – d’habitude, nous sortons en groupe de cinq, le soir. Nous devons toujours nous dépêcher car sinon, on ne voit que les vitrines des boutiques fermées. Vers 20 heures déjà, la ville est morte. Il n’y a nulle part où aller. Apparemment, nous sommes au fin fond de la France. Nous ne parlons pas français, et les locaux ne parlent pas anglais.

Je ne peux pas dire que nos conditions de vie soient très confortables. La plupart des marins sont logés à bord du Smolny, alors que les commodités se trouvent sur terre, à 200 mètres du bateau. C’est comme si nous vivions au troisième étage d’un immeuble sans ascenseur et que l’eau courante et les toilettes se trouvaient dans la cour, de l’autre côté de la rue.

Le quai où stationne notre navire est très éloigné, et en plus, il est entouré d’une grille. Les gens nous regardent comme si nous étions des animaux dans un zoo. Ils nous filment, nous prennent en photo. En même temps, je ne dirais pas qu’ils sont hostiles. Je me souviens, un jour, nos marins jouaient au foot sur le quai et le ballon a volé par-dessus la palissade. Sur la route, au même moment, une voiture passait. Le conducteur avait vu la scène : il s’est arrêté puis est revenu en arrière, est descendu, a pris le ballon et nous l’a jeté. Puis, il nous a fait un signe d’adieu et il est reparti.

Nos commandants nous avaient promis un terrain de foot, une piscine et une salle de musculation, mais pour le moment, nous n’avons rien vu. Peut-être que nos chefs n’ont simplement pas eu le temps de résoudre ces questions. Notre réseau internet marche très mal et nous devons payer nous-mêmes nos appels téléphoniques vers la Russie. Certains achètent des cartes sim françaises, mais parmi nous, il y en a aussi qui ont très peu d’argent, et ça fait déjà quelques semaines qu’ils n’ont pas appelé leurs familles. Nous avons tout de même un poste de télévision avec des chaînes russes. Nous suivons déjà des cours de navigation, mais pour le moment, tout se passe en salle de classe. Et très peu de gars ont déjà pu aller sur le Mistral. Moi, par exemple, je n’y suis pas encore monté. Mais je peux déjà dire qu’il est fait pour que ceux qui y servent se sentent à l’aise. »

33 commentaires

    1. Sont-ils là en tant que marins pour travailler ou en touristes en camp de vacances ?
      St Nazaire est une ville industrielle, ouvrière, et n’est pas touristique, contrairement à ses voisines St Brévin, Pornichet ou la Baule. Mais je doute qu’on puisse y recevoir des navires de ce type. Quoique, mouiller le Mistral dans la Baie de la Baule, ça serait intéressant…

  1. Moi aussi j’ai honte, j’ai vécu l’hospitalité Russe et je peu dire que c’est un peuple au grand coeur et l’on a beaucoup a apprendre de ce côté

  2. Voilà ce que découvre cette délégation de marins russes, c’est lamentable, ils ne viennent pas d’une autre planète, la France manque a tous ses devoir d’hospitalité, des grilles autour de leur lieu de vie
    Et certains français regardent cela comme une attraction, c’est idiot.
    Nous aurions pu offrir un lieu de vie confortable et une possibilité de communication avec leurs familles, ce que nous aurions réclamé avec force dans cette situation.
    Dans cette situation nous aussi nous voudrions visiter la ville, faire du shoping, communiquer, rentrer chez soi avec des souvenirs agréables et peut être revenir.
    Alors ceux qui regardent le zoo, un petit voyage en Russie et vous pourrez constaté, que ce n’est pas si diffèrent, il y a des familles, des enfants, de l’activité économique, etc…., finalement ce que l’on trouve aussi en France.
    Bon c’est ce que j’aimerai, car j’ai toujours été accueilli par mes amis en Russie avec joie et une grande hospitalité.

  3. c’est honteux. si c’était la Russie qui avait réservé un tel traitement aux Français, on verrait les media de propagande de français critiquer.

  4. Moi aussi, notre gouvernement est tellement minable et tellement nul, et je ne parle pas de l’ensemble de la presse, c’est à vomir.

  5. Malheureusement pour les marins la ville de Saint Nazaire n’est pas très attractive. Pour ma part j’ ai remis à la sentinelle de garde un message en russe avec mes coordonnées pour faire visité ma région et cela gracieusement mais j’attends toujours une réponse.
    Dommages

  6. Prenez votre mal en patience, vous ne perdrez rien pour attendre, terminez votre mission et une fois en Russie n’hésitez pas à priez pour Cette FRANCE pour qu’elle se décide enfin à se libérer du joug de ses maîtres

  7. Lettre ouverte aux Nazairiens d’un ancien habitant de cette ville exilé en Pologne.

    Selon les échos donnés récemment par le Courrier de la Russie, l’accueil reçu par les marins russes à Saint-Nazaire ne fait pas honneur à la tradition hospitalière cette ville. Rappelons d’abord que la devise de Saint-Nazaire, c’est « Aperit Et Nemo Claudit » (Les portes s’ouvrent et ne se referment pas). Si les nazairiens ont ouvert les portes de leur cité à des citoyens russes, mal serait de les refermer comme les grilles d’une prison. Saint-Nazaire est un port, pas un camp de travail. Saint-Nazaire ne doit pas faillir à sa devise.
    Que de l’autre côté de l’océan Atlantique, des descendants politiques de « libérateurs de la France» qui ont fait détruire Saint-Nazaire à 90 % durant la deuxième guerre mondiale aient quelque chose à redire dans les affaires de cette ville, c’est tout une autre affaire, pas celle des nazairiens. Laissons ces gens quelque peu imbus de leurs positions dominante (pour combien de temps?) dire ce qui bon leur semble selon un bon droit qui n’est que le leur. Mais nous, nous les Français, nous les Bretons de Saint-Nazaire, ne nous laissons pas influencer par des affirmations venant toujours de ce même côté de l’Atlantique. N’oublions pas que l’histoire ne s’encombrera de spéculations politiciennes (*) . Seule elle dira dans 5 ans, 50 ans ou plus si Saint-Nazaire a bien eu raison de tenir ses engagements vis-à-vis de la Russie en 2014 ..ou de les renier.
    Aucune bombe russe n’ayant détruit aucune maison à Saint-Nazaire pour « libérer la France » dans le passé, les habitants de cette ville n’ont aucune raison historique d’ignorer ces nouveaux invités venus du même continent . Les nazairiens doivent donc se garder en premier lieu la possibilité d’accueillir ces marins russes comme bon leur semble.

    Jusqu’à nouvelle ordre la France est encore libre, elle n’a eu aucun conflit ouvert avec les USA, elle n’a pas été militairement vaincue par cette puissance qui reste (encore?) une puissance amie. Si certains se complaisent dans une sorte de « pétainisme pro etanusien », laissons-les là où ils sont, très bas, si bon leur semble selon leur bon confort politique. Mais nous les Français libres, nous les bretons libres de tous les coins du monde restons libres! Restons convaincus, que personne, non personne, n’a à nous dire comment nous devons choisir nos amis, voire nos futures alliés du monde de demain. Personne en tout cas n’a à nous dire comment nous devons accueillir des marins à Saint-Nazaire!

    En tant que nazairien d’origine, je demande donc au Maire de Saint-Nazaire, de mettre tout en oeuvre pour permettre aux nazairiens d’accueillir sans discrimination à Saint-Nazaire les deux futures équipages délégués par la marine russe, conformément aux usages existants dans les relations de partenariats commerciaux normaux et dans les protocoles diplomatiques normaux,

    Pour le Courrier de la Russie,
    En Pologne le 21 juillet 2014.
    GL

    PS: En terme de spéculation politicienne, la rentabilité présumée de l’exploitation du gaz de schiste en Europe restera sans aucun doute dans les annales des grandes escroqueries industrielles mondiales de notre siècle. Cette rentabilité présumée en tout cas alimente la crise actuelle de « libération de l’Ukraine » qui s’inscrit en prémices d’une nouvelle guerre du pétrole et du gaz, cette fois en Europe centrale et orientale.

  8. N’ayez pas honte surtout de l’hospitalité française: même s’il est vraisemblable que nos autorités ne font rien pour médiatiser la présence des 400 marins russes à Saint-Nazaire (objectivement, on peut les comprendre en ce moment…), je suis à peu près sûr que l’isolement des marins répond à une demande de la marine russe, tout bêtement. Les matelots ne sont pas là pour faire du tourisme mais pour apprendre à manier un joujou qui a coûté cher à l’Etat et au contribuable. Et les administrations russes ne sont pas réputées pour leur transparence et leur ouverture. Dans le cas présent on peut tout à fait les comprendre, la sécurité a ses impératifs.

    Désolé pour les rabats-joie qui prennent prétexte de cet épisode pour dauber encore sur le gouvernement (il y a d’autres prétextes plus sérieux à mon avis!) ou sur la France qui sombre dans le déclin irrémédiable, mais c’est la principale explication à cet isolement, relatif d’ailleurs!

  9. Française de souche, bi-nationale à l’étranger, je suis consternée de lire l’accueil (ou plutôt le non accueil) des autorités de la ville de Nantes envers nos amis russes. Tout comme je suis consternée par la politique moutonnière US du Gouvernement français… qui ne gouverne plus rien.
    Moi aussi, j’ai honte, au point d’envisager de rendre mon passeport français !

    1. n’hésitez surtout pas à le faire! et demandez la nationalité russe si vous ne l’avez pas encore. l’article parle également de traitement de ces marins par leur propre pays (si riche paraît-il).

    2. Il est malheureux de constater cette hargne de certains Français envers les Russes. Heureusement que d’autres ont vraiment du coeur.

    3. Ne mélangez pas tout………ces militaires russes sont en France dans le cadre de leur travail. Leurs conditions de séjour en France ne sont dues qu’à leur gouvernement. Le gouvernement russe aurait pu choisir de les loger ailleurs que sur un navire poubelle, mais ce n’est pas le cas. Les aménagements qui ont été faits sur le quai (Toilettes, douches) l’ont été par la ville de Saint Nazaire afin d’apporter un peu de confort à ces marins. C’est au gouvernement russe de prendre soin des conditions de travail de ses marins, pas à la France!!!
      Quant à l’environnement externe , il y a pire : 5 min à pied et ils sont sur la plage !!! Les magasins ferment à 20h……..oui, et alors?? Pour nous aussi ils ferment à 20h et depuis toujours!!! Nous vivons dans cette ville et nous ne nous en plaignons pas!!!
      200m à parcourir entre leur lieu de travail et leur lieu de résidence……………catastrophe!!! Sachez que lorsque qu’un navire est en construction à Saint Nazaire les ouvriers (français) ont plus que 200m à parcourir pour aller aux toilettes et ils ne se plaignent pas!!

      Chris , première chose Nantes ce n’est pas Saint Nazaire : révisez un peu votre géographie, et 2eme chose, si vous avez honte d’être français n’hésitez surtout pas à mettre au feu votre passeport!!!

    1. je suis entierement d’accord avec vous – la critique est facile – certaones personnes feraient bien d’aller faire un tour en Russie,et ils comprendraient ce qu’est l’accueil russe, et encore plus dans les campagnes – je connais tres bien le sujet

    2. Il semblerait que vous ne connaissiez rien de la campagne russe ma très chère dame…

      Malgré mes 24 printemps, je vis ici depuis près de 3 ans, et l’accueil en campagne est tout simplement… incroyable. Les gens qui y vivent n’y possèdent rien mais sont prêts à vider leurs greniers et dormir par terre pour aider leurs prochains… Combien de français feraient ça? Je dirais 1 sur 100… La mentalité française étant devenue tellement égoïste, ridicule… Je vis avec grand plaisir parmi ces gens que vous décriez…

      Arrêtez un peu d’être ridicules et oubliez la propagande..

  10. Certains ont honte ???!!? Et bien pas moi ! Car pour avoir honte, il faudrait avoir quelque chose à se reprocher… ce qui n’est pas vraiment le cas. Au lieu de monter tout de suite au créneau, ne vous êtes vous pas étonnés que la ville décrite ici, au 21è siècle, soit digne d’un exposé sur le moyen-âge ? Qu’une telle ville existe en France ne vous a pas fait douter de l’impartialité des dires ? Non ? Vraiment ? Les propos d’un marin russe anonyme sont donc paroles d’Evangiles ? Il exprime son ressenti (qui est tout à fait compréhensible). Pas la réalité des choses (ils sont dans une zone industrielle, pas dans une station balnéaire).

    Je travaille chez STX. Je les vois donc tous les jours.
    Ils vivent à bord de leur navire-école russe (qui l’a décidé ? Les autorités russes ou STX ?) (qui semble daté de la guerre froide avec le confort et la modernité qui va avec…), amarré dans un des bassins de la ville, en zone industrielle (ne hurlez pas, il n’y a pas de port de plaisance à Saint Nazaire, juste un port de pêche et encore…). Il est donc tout à fait normal que l’accès soit délimité et limité. Ce n’est pas un moulin ! Et encore moins un camp de concentration ! Ils ne sont nullement parqués. Leur navire est amarré à un quai derrière un autre navire qui est lui-même amarré au quai qui… Je ne continue pas, vous avez saisi le principe. Les passants les regardent ? Et alors ? Il y a au moins 5 ou 6 bateaux par jour dans ces bassins. Qui peut affirmer que les gens les regardent eux précisément ? Ils ne seraient pas un peu parano ? Personnellement, je ne pense pas que les curieux observent les marins mais leur navire. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir un navire comme celui-là. En général, ce sont des paquebots que les gens regardent (mais là, y en a plus…). Leurs armateurs n’en font pas tout un fromage…
    Quand au fait qu’ils soient obligés d’aller sur le quai pour se soulager, ne vous est-il pas venu à l’esprit que tous les autres navires (français) sont équipés d’une station d’épuration à bord et n’ont donc pas ce genre de problème ? Ce n’est tout de même pas la faute de la ville si leur rafiot date d’un temps que les moins de vingt ans… (il est interdit de rejeter des eaux non traitées dans le bassin. Ce qui est leur cas. Comme, pour tout leur temps de séjour; leurs tanks de stockage ne sont pas capable de contenir la production d’eaux usées qu’ils rejettent direct aux poissons quand ils sont en pleine mer… il faut bien trouver une solution avant qu’ils ne prennent leurs quartiers sur le Vladivostok qui lui est équipé) Et leur anglais, parlons-en ! Les commerçants qui le souhaitent, peuvent prendre des cours de russe pour pouvoir communiquer avec eux. Pour la petite histoire, certains ont pris la médiathèque de STX pour la FNAC. Quand on voit la gueule de la devanture, il n’y a pourtant pas photo ! Alors, laissez-moi rire avec leur indignation !
    Le seul point non contestable est l’heure de fermeture des commerces. Si ils cherchaient vraiment à communiquer avec la population, ils sauraient que la vie nocturne nazairienne se situe à Pornichet… ce qu’avaient compris très rapidement les italiens, norvégiens, et autres étrangers (marins ou autres) travaillant sur les paquebots. Grâce à eux, Le Bidule est connu dans le monde entier 😀 !

    1. A l’attention de MDM.
      Comprenant tout-à-fait votre point-vue, je relativise le témoignage recueilli par le Courrier de la Russie dans le contexte de l’éloignement, contexte que toute personne travaillant en déplacement de longue durée peut comprendre, les militaires en premiers lieu…
      Accueillir un groupe d’étrangers sur un site industriel pendant plusieurs mois n’est pas une chose aisée pour des tas de raisons (j’en connais aussi un rayon..). Dans le cas d’un groupe très nombreux et d’une activité industrielle ayant des applications dans un secteur très fermé tel la défense, la responsabilité du gestionnaire du site est beaucoup plus importante que d’habitude.
      Dans le cas présent, la question n’est pas tellement de savoir si les personnels venus à Saint-Nazaire pour se former sur les BPC sont bien traités ou non par le Ship Yard, cette question relevant en premier lieu de la compétence de ces deux contractants. La question est de savoir si une discrimination est opérée vis-à-vis d’un client par rapport à d’autres, dans ses relations à l’extérieur du chantier. Si tel était le cas, cela ne ferait pas honneur à ville de Saint-Nazaire qui doit rester ouverte et neutre en toute circonstance pour rester fidèle à sa devise « Aperit et Nemo Claudit ».
      Les fêtes de la Mer (les Escales) qui vont ce dérouler prochainement dans cette ville sont une excellente occasion de dissiper le doute sur cette question. J’ose espérer que nos amis russes pourront à cette occasion goûter à l’hospitalité traditionnelle de Saint-Nazaire pour ramener chez eux un bon souvenir de la Bretagne.
      Pour le Courrier de la Russie.
      GL, le 22 juillet 2014, en Pologne.

  11. Franchement j’ai honte. J’ai vu hier ces marins à Saint-Nazaire et c’est vrai qu’ils ne sont pas bien installés.

    Nos dirigeants sont de minables petits larbins des US.

    L’avenir est très incertain et nos dirigeants feraient bien d’être extrêmement prudent.

  12. Dommage qu’un commentaire fait par MDM donne une vision spartiate de St-Nazaire d’une ville froide industrielle sans autre attrait que le travail et le pognon à y faire. Commentaire avec un ton condescendant comme si la France offrait l’obole aux étrangers qui achètent leurs navires de guerre. Heureusement les autres commentateurs nous offrent une vision beaucoup plus humaine de cette partie du nord de la France.
    Et il ne faut pas à mon avis comparer l’acceuil légendaire des villagois de la Russie à une atmosphère instorée en France par les politiques et les médias aux ordres en place, vassalisés aux américains.

    1. et où voudriez vous qu’ils soient installés? c’est le gouvernement russe qui loge ses militaires et donc qui a choisi de les installer dans ce navire!!!

  13. J’ai honte aussi pour la france. Elle tombe bas. Je m’adresse sutrtout à ceux qui anime une animosité et la haine entre les peuples. Ne croyez vous pas que c’est comme ça que commencent les conflits et les guerres. Les russes n’ont jamais attaqué la france, au contraire, ils l’ont aidé pendant les deux dernières guerres. D’où vient cette haine, de certains parmi vous, de cette propagande à tout azimut, mais documentez vous un petit peu plus sur internet, soyez curieux, faites vos recherches par vous-mêmes, n’avalez pas tout ce que les médias vous racontent, qui sont possédés depuis longtemps par de gros magnats et industrielles et servent à leurs intérêts. Soyez juste tolérants les uns envers les autres et le monde ira mieux, au moins, au niveau des rapport humains. Ne vous abaissez pas, gardez votre dignité dans toutes les circonstances. Merci.
    Ps: un grand merci à gérard de la pologne. J’ai bcp de sympathie pour les hommes comme vous. Chapeau!

    1. le nord de la France……………Saint Nazaire est à lOuest ( on est plus proche de Bordeaux que de Lille!!). Je ne vois pas où MDM laisse une image négative et spartiate de la ville. Juste une réalité : c’est une ville ouvrière, une ville industrielle , pas un port de plaisance . C’est une ville où on y travaille et où l’industrie est très présente, mais aussi où il existe des plages et un joli front de mer.Ces militaires sont là également dans le cadre de leur travail et si leur gouvernement leur avait promis autre chose et qu’ils croyaient arrivés dans une ville « club med » où tout avait été prévu pour qu’ils passent un agréable séjour touristique , cela doit effectivement les décevoir.
      Mais en quoi La France ou les bien Saint Nazaire est responsable de cette situation?? en rien !!!

    2. Merci Pouliquen de votre message empreint de sagesse. Les marins russes ont le droit au respect comme tous les autres. Je suis très déçu de voir qu’une fois encore nos médias et nos hommes politiques (en très grande majorité) sont à la solde de la pensée unique anti-russe. J’appelle moi aussi mes compatriotes à se faire une idée personnelle et certainement nouvelle de ce pays, de sa population et de son (ses) dirigeant (s) en recherchant par eux-mêmes, et tout azimut, les infos sur ce qui se passe réellement à l’Est ! Les populations européennes doivent se débarrasser de l’image d’une Russie remplie de goulags et d’un KGB oppressant. A rencontrer ou lire les témoignages, avec un regard ouvert mais non naïf, de russes et d’étrangers ayant visité ou vécu dans ce pays, cette époque fait heureusement partie du passé. Les russes comme nous aspirent à la paix et à l’entente entre les populations plus que nous le pensons. Ne soyons pas l’objet de la manipulation des puissances financières qui veulent asservir le monde quitte à provoquer des guerres. C’est la solidarité et la recherche réelle de solutions justes et conformes aux droits de l’homme ( droit à la liberté d’opinion, droit à l’éducation, droit à la santé, droit à une vie décente, …)( avec le respect de l’environnement naturel qui nous a été mis à disposition par le Créateur) que le monde que nous préparons pour les générations futures sera vivable !

    3. la russophobie provient d’une attaque et de la propagande en règle de tous la presse et les médias occidentaux , presse et médias appartenant entièrement aux banques tirent à boulets rouge contre Poutine et les scotchés à tf1 et autres clones médiatiques suivent comme des toutous cette mode lancée par le capital occidental : ils aboient .

  14. C’est une histoire de confiance avec poutine. En France il est surveillé de près. Mais on à l impression en France que la Russie a la nostalgie de l URSS et qu elle veut redevenir un empire tantpis si il faut tuer pour cela

    1. qui a parlé de haine envers les Russes?? en aucun cas, les habitants de Saint Nazaire détestent les militaires russes , bien au contraire.

    2. Mais poutine avait déjà proposé à l’europe de coopérer sur des bases égal à égal, càd construire une maison commune de lissabon à vladivostok,
      mais les usa ont peur de cette coopération, cas cela mettra en cause leur domination. Les événements en ukraine montrent qu’ils veulent organiser la guerre, d’abord en ukraine et ensuite en europe. Poutine fait tout pour éviter cette guerre, mais les ukrainiens sous la pression des usa font bcp de provocations, même à la frontière russe. Et ce n’est pas l’urss que veut reconstruire poutine, il ne veut pas être sous la domination américaine, plus précisément l’élite anglo saxone. Vous savez que la russie avait déjà connue cette domination entre 1990-2000. La russie a connu la famine et la catastrophe humanitaire, toutes les grosses entreprises étaient entr les mains des grosses corporations transatlantiques. Et la russie leur devait payer en plus un milliard de dollars par an, soit disant les frais de la société. Le contribuable russe leur payait en plus leurs voyages etc. Poutine est arrivé au pouvoir et a mis de l’ordre. Bien sûr qu’il devait coopérer avec des oligarques russes au début, il n’est pas bête de se faire tué par eux. Donc il fallait aller prudemment. Le peuple russe lui esr reconnaissant pour cela, mais l’élite internationale a perdu sa grosse source de revenu. C’est pour ça toute cette propagande antirusse, et surtout contre poutine, très agressive qui peut nous coûter la troisième guerre mondiale. Alors que nous, les peuples, russes, américains, européens, ne pouvons rien, même si l’on est bien conscients de ce qui se passe. On vit les jours pas faciles, c’est pour cela nous devons être prudents dans nos commentaires, les émotions peuvent débordrer, mais personne ne veut la guerre.

  15. Il y a des gens bien partout , en Russie en France . Saint Nazaire est une ville comme une autre. Je suis désolé pour ce marin et ses conditions de vie.
    Je pense qu’avec un peu de temps et qq sourires qq mots comme Bonjour Merci Au revoir, il entrera en contact avec nos compatriotes.
    Le meilleur passeport est un sourire. Ca marche dans 99% des cas et 99% des pays.
    En Russie ca marche et en France aussi.
    Bienvenue à vous Amis Marins
    Un marin qui a fait déjà le tour du monde

  16. l’accueil est à la hauteur du pays qui est vassalisé et colonisé par son maitre : les usa ; les colonisés français obéissent en regard et attitude à leur maitre et comme leur maitre a fait de la Russie son ennemi , les toutous français suivent…personnellement je serai allé saluer les marins avec un drapeau russe à la main en remerciant ce pays d’avoir gagné quasiment seul la guerre contre le nazisme .

    1. la Russie ne m’inspire aucune crainte particulière, par contre les usa , je n’en dirai pas la même chose : il suffit de comptabiliser les agressions de ce pays sur terres étrangères depuis 1945, le nombre avoisine la soixantaine avec des noms comme Vietnam (4 millions de civils tués sous leur bombes) l’Afghanistan , l’Irak grâce à leur pseudo armes de destructions massives,la Libye, la Syrie de peu et leur manipulations actuelles en UKRAINE qui a commencé avec le coup d’état fomenté par eux sur la place Maïdan à la faveur d’une simple manifestation de mécontentement , ils ont réussi leur sale coup mettre un gouvernement à leurs bottes , peu importe s’il est constitué de néonazis..;les agissements des usa sur toute la planète a causé la mort de 13 millions de civils partout où ils ont sévi; c’est un pays à bannir et la France s’est soumise à lui ( UE +OTAN+TAFTA bientôt)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *