Marins russes à Saint-Nazaire : quel accueil pour l’équipage des Mistral ?

Saint-Nazaire accueille en ce moment 400 marins russes, venus se former à la navigation sur les deux navires de type Mistral construits par la France pour la Russie. Quel accueil la commune réserve-t-elle à ses invités ?

Mistral
Des marins russes descendent du navire Smolny aux chantiers navals de Saint-Nazaire, le 30 juin 2014. Crédits: Julie Louise, Reuters

Le navire-école Smolny, avec 400 marins russes à son bord, est entré dans le port de Saint-Nazaire au petit matin du 30 juin. Il a jeté l’ancre tout près du bâtiment Vladivostok, qui doit être remis à la flotte russe en octobre 2014. Sébastopol, le deuxième navire de type Mistral commandé par la Russie, attend encore sa poupe, fabriquée à Kronstadt, qui doit être livrée dans les prochains jours. Le bâtiment doit être fourni à la Russie en 2015.

Dans les trois mois qui viennent, les marins russes devront apprendre à manœuvrer les deux navires : six sorties au large sont prévues. La formation est assurée par des spécialistes des entreprises STX et DCNS. Laurent Castaing, PDG de STX, qui construit la coque des navires, a demandé à la mairie de Saint-Nazaire de préparer un programme culturel pour les marins, ainsi que de leur donner accès aux stades de la ville, afin qu’ils puissent faire du sport. La mairie a répondu avoir déjà élaboré son programme, qu’elle suivrait point par point. « Nous ne ferons ni plus ni moins que ce que nous mettons en place habituellement pour les navires hôtes », a déclaré un représentant de la mairie. La presse locale souligne, quant à elle, que la visite des marins russes se passe dans la plus grande discrétion : ni commentaires officiels, ni cérémonies solennelles.

Un accueil que certains trouvent excessivement réservé. Parmi eux, Jean-Claude Blanchard, député FN au conseil municipal, a reproché à la ville de Saint-Nazaire, dans un courrier adressé à la mairie, le « silence » qui entoure la visite des marins. « La courtoisie exigerait que ces marins soient accueillis par une délégation officielle de notre conseil municipal, écrit Jean-Claude Blanchard, avant de souligner l’importance de leur visite dans la commune : Ces hommes sont à Saint-Nazaire parce que leur pays commerce avec le nôtre à hauteur de 1,2 million d’euros… Au-delà de la pure diplomatie, les enjeux financiers sont suffisamment conséquents pour que ces hommes et, à travers eux la Russie, soient traités avec les égards qui leur sont dus. »

La position du député a été soutenue par son parti : le Front National a publié sur son site un texte de bienvenue aux marins russes. « Puissance d’équilibre, luttant contre toutes les hégémonies, notamment atlantiste, la France ne doit pas céder aux pressions internationales qui visent à briser l’amitié séculaire franco-russe et à entraver l’alliance militaire prometteuse nouée entre nos deux pays », a déclaré Karim Ouchikh, conseiller de Marine Le Pen à la culture et à la francophonie.

Une position que tout le monde ne partage pas à Saint-Nazaire. « Je suis triste pour notre pays, je suis triste de cette collaboration qui s’est faite en catimini, de cette alliance avec le régime dictatorial de Poutine sans information de l’opinion publique », affirme notamment un photographe interviewé par BFM TV sur les quais de la ville. À la veille de l’arrivée des marins, quelques manifestations ont été organisées à Saint-Nazaire et à Paris par des activistes français et ukrainiens, exigeant l’annulation du contrat de vente des Mistral.

Dans ce contexte tendu, les marins russes vont-ils passer leur mission séquestrés dans leur navire, sans pouvoir profiter de la « capitale verte de l’Europe » ? Les commerçants locaux espèrent le contraire.

« Je crois que c’est aussi à nous, commerçants, population nazairienne, de faire en sorte qu’ils se sentent bien », a déclaré l’employé d’un centre commercial à France 3. Un avis que partage Giovanni, pizzaïolo local, qui a déjà appris quelques mots de russe pour communiquer avec ses nouveaux clients, qu’il espère « très nombreux ».

10 commentaires

  1. Et oui il faut etre chaleureux avec nos amis et clients Russes , bien les recevoir c’ est vraiment le minimum avec ou sans crise car lorsque vous allez chez le boucher vous acheter 1 kilog de viande de boeuf, le boucher si il est francais vous dit<>,et ici la Russie vous apporte une tres grosses commandse vous les recevez comme des chiens ????? Il faut bien les recevoir , expatrie en Russie ,j’ apprecie la Russie et les Russes ils sont en majorite tres gentils avec nous francais ,ils sont pret a donner leurs grandes Ames pour le peuple de France ,ils nous respectent ,, et vous voulez cracher dans la soupe ? Vous francais et responsables d’ une ville qui acceuillent ,n’ etes vous pas capable de vous comporter comme des vrais francais courtois aimables et surtout sans l’ autorisation de l’Europe et les gueuriers colonisateurs US .Le monde change la Russie a paye le prix fort durant la derniere gueurre mondiale , il est grand temps d’ ecouter la Russie avec ses differences ,mais aussi ses idees positives .La France est bientot en liquidation judiciare ,en banqueroute , le peuple d’ en bas de France souffre,les riches de la France d’ en haut de plus en plus riche norma;? Nous avons besoin de la Russie et la Russie a besoin de nous . En ce qui me concerne j’ apporte ma tres petite contribution a representer dignement la France en Russie , et je suis tres fier d’ avoir le retour positif de tout mes Amis Russes qui me le rendent bien .Mes amis Francais faites un effort n’ ecoutez pas toujours une certaine presse qui seme la haine et les desaccords Ecoutez moi soyons agreables et gentis avec nos clients et Amis Russes .
    http://www.gege-de-montmartre.com

  2. Je suis Français et je vis en Russie. J’ai honte du comportement de certains citoyens. Allez la France qui ressemblez au chien de la Fontaine.
    Très beau pays hélas mal habité.*

  3. je remarque que la communaute internationale a fait peu de cas de la vente , à l ‘epoque d’anciens porte-avions de l Ukraine à la chine, permettant à celle-ci de se doter d’outils militaires que l ‘occident regrettera peut-être un jour.de gaulle et ton independance ou etes-vous?

    1. Faux, vous n’etes pas francais, ou alors vous n’etes jamais allez a l’ecole.
      « Allez la France qui ressemblez au chien de la Fontaine. »? What?
      Mais je ne doute pas que le pays est deja un peu mieux habite depuis votre depart 🙂

  4. Je confirme le sympathique billet de gégé « de Montmartre », le titi Parisien.

    Je pense cependant qu’il ne faut plus parler de presse dans notre beau pays de France, mais de propagande, pensée unique… Et on peut même dire maintenant pensée inique.
    La presse écrite Française est de moins en moins lue, notamment par les jeunes générations, on peut toujours mettre ça sur l’avènement de l’ère numérique !
    Mais à leur faillite morale s’ajoute la faillite financière et sans les subsides de l’état certains seraient déjà tombés dans les oubliettes de l’histoire du « journalisme ».
    Il suffit de regarder ce qu’il s’est passé cette semaine dans l’hebdomadaire de « gôche » Marianne, où le dernier des membres fondateurs de l’événement du jeudi à été poussé vers la porte.
    Je ne parlerai même pas de la télévision Française, c’est inutile, il suffit de regarder le journal de 13 heures de TF1 ou de France 2 pour se rendre compte du scandale. Vu depuis l’étranger c’est encore plus flagrant.
    Quant à la radio… Même France Inter part en sucette… Là bas si j’y suis va disparaitre des grilles de programmation à la rentrée… Même si je ne suis pas un fan inconditionnel du père Mermet je trouve ça proprement scandaleux car cette émission avait le mérite de l’impertinence et faisait réagir.

    Frau Merckel se joint à l’assourdissant concert US pour demander à la France de stopper la livraison des deux navires à notre partenaire, la fédération de Russie. On croit rêver !
    Même les écoutes de la NSA et l’espionnage outrancier des agents de la CIA à Berlin n’entame pas la position de l’Allemagne, donc de l’UE, totalement vassalisée à la politique de Washington. On se pince, mais on ne s’éveille pas… Car ce n’est pas un rêve, c’est le cauchemar qui continue…
    Combien va nous couter l’amende US à l’encontre de la BNP Paribas ? QUI nous l’inflige ? QUI nous dicte avec qui nous devons commercer ou non ? Que reste-t-il de notre souveraineté ? Combien de temps le peuple de France va-t-il encore devoir supporter l’insupportable ???

    Je ne doute pas que mes compatriotes en France, à Saint-Nazaire, sauront réaliser à titre individuel ce que les autorités « socialistes » (quel nom usurpé !) sont incapables de faire ! Bienvenue à nos amis de Russie.

  5. correction je voulais dire un kilo de saucisse erreur de frappe je suis surpris des reponse donner par des Français avez vous oublier les deux première guerre mondiale. le passer n’est pas garant de notre avenir dons arrêter de vendre la France pour un kilo de saucisse ce sont des armes pas des navets

  6. Bienvenue à nos amis Russes. Sachez si vous nous lisez que de nombreux français ne se considèrent pas représentés par son gouvernement. Aidez nous à redevenir souverains, nous sommes nombreux à souffrir de notre vassalisation à l’Empire Thalassocratique Anglo-Saxon. Le système de l’Empire Anglo-Saxon est le pire car il est malicieux et nous laisse une apparente liberté tout en nous asservissant. C’est un cauchemar qui doit cesser.

  7. Quand tout va mal, il est facile de dire que c’est l’autre…Bien sont ceux qui dans notre pays se laissent absorber par la propagande des gouvernements occidentaux qui battent en chamade les mêmes rangaines. On nous dira toujours de regarder l’histoire, celle que l’on construit chaque jour parmi tant d’autres et qui finalement sont déjà celles d’hier. Avons nous oubliés quel était le but de nos colonnies? Avons nous oubliés que nous les avons asservis pour mieux nous nourrir d’elles sous pretexte de démocratie? Avons nous oubliés que nos « indigènes » d’hier furent asservis au prix de bien de sacrifices qu’ils ne désiraient pas? Oubliée La Syrie bombardée au siècle dernier, et que nous voulions de nouveau bombarder? Si la Libye le fut, elle est encore bien plus décapitée aujourd’hui, et qui s’en préoccupe réellement? Et les autres cahots, Iraquiens, Syriens ou Israélo-Palestiniens qui désire vraiment la fin des conflits? Sommes nous et resterons nous dans une véritable préoccupation pour une paix constructive et durable au sein de toutes les sociétés? Je regarde l’histoire -et ce que j’en sais-,et pourtant je ne sombre ni dans l’ironnie ni dans la désinvolture, car je sais que le monde était là avant moi et qu’il sera là après moi. Je regarde l’histoire et pour exemple à citer, celle de la Russie autant que celle de mon pays, la France. Je regarde le monde avec recul, et je sais qu’il n’a pas éte créer à partir d’une seule nation. Ainsi, je ne bafouerai aucun pays, aucun empire quel qu’il soit, car nous sommes tous de cultures et de traditions différentes, et au grand dam de ceux qui condamnent, celles-ci nous unis . La Russie a trop souvent été mise au banc de touche, longtemps reléguée à la case « fauteur de trouble », tandis que nous, nous seul, l’occident, à la pointe de toutes technologiques, nous voyageons en des pays lointains pour nous interposer sans oublié de nous imposer afin d’assouvir notre dépendance de liberté (énergétique), nous, nous seul, qui pensons pour les autres sous couvert d’aucun intérêt politique, nous, nous seul qui employons avec une constance indétrônable la fameuse réplique « démocratie », puis montrer l’autre du doigt dans tous manquements à cette règle obligatoire et surtout universelle, nous, nous seul, savamment, avons toujours la réponse à toute situation, « l’autre »!.
    Aussi, quand il s’agit de vous faire croire que la Russie est vorace, prête à tout pour vous avaler, regardez derrière vous et vous ne verrez là que votre ombre et non la sienne.
    Je ne puis que suggérer -pour ceux qui y penseront- de prendre un visa et de partir à la découverte de ce pays et de ses habitants qui n’ont aucunes hostilités, puis, peut-être regarderez-vous le monde avec un autre regard, loin des clichés qui abrutissent à longueur de journée, car cest au contact des autres que l’on apprend et que l’on se construit…

  8. Comment traiterait on des marins americains dans la meme situation que ces marins russes, je suis sure qu ils en auraient largement plus , isn’t it?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *