Donetsk : au moins 4 morts dans des combats, les habitants fuient la ville

Lundi 21 juillet au matin, les forces ukrainiennes de « l’opération antiterroriste » ont reçu des renforts et ont lancé une offensive du côté de l’aéroport de Donetsk. Les combats ont ensuite continué près de la gare ferroviaire.

Les habitants de Donetsk se sont aujourd’hui réveillés sous les bombes. Selon les dernières informations, au moins quatre civils ont ainsi été tués et plusieurs autres blessés dans les bombardements de l’armée ukrainienne, principalement près de l’aéroport, comme le communique ce soir le site d’information Expert.

Le service de presse de l’administration régionale d’État de la ville a précisé dans un communiqué que l’identité des victimes n’était pas encore connue.

La gare ferroviaire est à présent vide après avoir été le théâtre de combats entre les forces ukrainiennes et insurgés pro-russes, et les citoyens ont été évacués, a témoigné dans l’après-midi sur son compte Facebook un correspondant français sur place, Sébastien Gobert.

Beaucoup d’habitants se réfugient dans les sous-sols des immeubles pendant que d’autres continuent de quitter la ville, leur principale inquiétude étant les bombardements : « Je regarde ce qui se passe à Lougansk (bombardée depuis le 18 juillet, ndlr) et je crains que ce ne soit ce qui nous attende » a déclaré à Vesti.ua Irina, une habitante de Donetsk.

Dans cette vidéo, on voit en effet les citoyens fuir de toutes parts et les rues déjà presque vides :

Le week-end du 19 et 20 juillet, quelques villages dans la région de Donetsk ont été victimes de tirs d’artillerie. Samedi 19 juillet, plusieurs maisons ont été détruites dans le quartier de Kouïbichevski, dans le village d’Admin et de Peski. Quatre personnes ont été blessées, mais aucun mort n’est à déplorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *