Revue du 25/06 – Est de l’Ukraine : fusion des deux républiques autoproclamées

Vous êtes pressé et accro à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Denis Pouchiline (à gauche) et Alexandre Borodaï. Crédits: ru.krymr.com
Deux leaders de la république populaire de Donetsk, Denis Pouchiline (à gauche) et Alexandre Borodaï. Crédits: ru.krymr.com

Est de l’Ukraine : fusion des deux républiques autoproclamées

Les républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk ont fusionné pour former une nouvelle « Union des républiques populaires », annonçait le compte Twitter officiel de la république de Donetsk le 24 juin.

« Le Conseil suprême de la république de Donetsk a adopté un acte constitutionnel portant sur la fusion avec la république de Lougansk et la mise en place d’une Union confédérale », a confirmé le Premier ministre de la république de Donetsk, Alexandre Borodaï. La session du Conseil suprême a approuvé la liste des députés de la république de Donetsk entrant au parlement de l’Union des républiques populaires.

Une constitution unique pour l’union, baptisée Novorossia (Nouvelle Russie), devrait également être rédigée et introduite rapidement.

Les régions de Donetsk et Lougansk ont organisé le 11 mai dernier des référendums sur leur statut politique au sein de l’Ukraine, et proclamé leur indépendance. Les autorités ukrainiennes ne reconnaissent pas les résultats de ces scrutins et considèrent les républiques autoproclamées comme des organisations terroristes.

Lenta

Le rouble en hausse

Dans la soirée du 24 juin, le cours du rouble a enregistré une hausse record depuis le mois de janvier 2014 à la bourse de Moscou, rapporte le quotidien Vedomosti.

Aussitôt après la proposition de Vladimir Poutine d’annuler l’autorisation d’envoyer les forces armées russes sur le territoire ukrainien, votée début mars par le Conseil d’État, le taux de change des devises est ainsi passé à 33,66 roubles pour un dollar et 45,77 roubles pour un euro, soit une hausse de 46 kopecks par rapport au dollar et de 63 kopecks face à l’euro.

Début mars, le dollar s’envolait à 37 roubles tandis que l’euro atteignait les 50,7 roubles.

Vedomosti

Le centre d'hébergement temporaire près de Rostov. Crédits: runews24.ru
Le centre d’hébergement temporaire près de Rostov. Crédits: runews24.ru

La région de Rostov reçoit une aide fédérale pour les réfugiés ukrainiens

Le 21 juin, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a alloué des fonds budgétaires aux régions pour soutenir les réfugiés en provenance d’Ukraine, fait savoir l’agence Itar-Tass.

Selon le texte de la directive publiée le 25 juin sur le site du gouvernement russe, près de 240 millions de roubles sont ainsi destinés au déploiement et à l’entretien des centres d’hébergement temporaires et au financement de la nourriture pour les citoyens ukrainiens arrivant dans les zones frontalières. L’État russe prévoit de débourser jusqu’à 550 roubles par jour et par personne pour le logement des refugiés, et jusqu’à 250 roubles pour leur nourriture.

Auparavant, le ministère russe des situations d’urgence avait signalé la présence de refugiés ukrainiens dans les régions de Rostov, Volgograd, Krasnodar, Stavropol, Voronej, Koursk, Moscou, mais aussi dans les républiques d’Adyguée et de Crimée. À ce jour, plus de 14 200 personnes, dont près de 6 500 enfants, résident dans les 211 centres d’hébergement temporaire du territoire russe.

Newsru.com

Ukraine : un « aide-mémoire » pour les médias couvrant la situation dans l’Est

Le syndicat des médias ukrainiens a publié le 24 juin un « aide-mémoire » à destination des journalistes couvrant les combats dans l’Est du pays, où les autorités de Kiev mènent une opération militaire contre les partisans de la fédéralisation.

Les auteurs du texte, disponible sur le site Web et la page Facebook de l’Union des journalistes ukrainiens, précisent que leurs conseils sont donnés à titre indicatif. « Cependant, si vous aimez notre pays et voulez mettre fin à cette guerre, nous vous demandons de lire ces consignes et d’agir selon votre conscience », expliquent-ils.

Il est notamment déconseillé de diffuser des images de morts et d’employer le terme « cadavre ». Dans le cas où un journaliste apprendrait que l’armée ukrainienne a été mise en difficulté, les auteurs lui suggèrent de n’en parler qu’après qu’une solution au problème aura été proposée.

Même en parlant des revers de l’armée, il est conseillé « d’éviter le ton désespéré ». « Les combattants qui ont péri ont peut-être des enfants, et le souvenir de leurs exploits restera gravé pour les générations futures », précisent les auteurs.

Lenta

Pierre Cardin, chevalier de l’Ordre russe de l’Amitié

Le célèbre couturier français et membre de l’Académie française des Beaux-arts Pierre Cardin a reçu mardi 24 juin l’Ordre russe de l’Amitié, rapporte l’agence RIA Novosti.

« Pierre Cardin et Charles de Gaulle sont les deux Français les plus connus dans notre pays ! », a déclaré l’ambassadeur russe à Paris, Alexandre Orlov, au cours de la cérémonie.

À son tour, Pierre Cardin a chaleureusement remercié la partie russe pour cette décoration. « Je suis très touché d’avoir reçu cet ordre », a confié le couturier.

Le 24 octobre 2013, le président russe Vladimir Poutine avait signé un décret nommant Pierre Cardin chevalier de l’Ordre russe de l’Amitié pour sa contribution au renforcement de l’amitié et de la coopération ainsi qu’au développement des relations scientifiques et culturelles entre la France et la Russie.

RIA Novosti

Tomsk : des panneaux de signalisation routière décorés par un anonyme

Un artiste anonyme a transformé de façon ludique plusieurs panneaux routiers du centre ville de Tomsk, en Sibérie, en les décorant avec des autocollants représentant des animaux.

On découvre notamment un ours qui emporte la barre blanche du sens interdit, ou encore le hérisson-héros d’un célèbre court métrage d’animation soviétique qui grimpe sur un dos d’âne…

Cet art de la rue a toutefois été qualifié de « vandalisme » par les autorités municipales, qui craignent que ces signaux rendus incompréhensibles ou illisibles ne provoquent des accidents. L’auteur est ainsi passible de poursuites administratives et d’une amende allant de 5 à 10 000 roubles (108 à 216 euros), ont rappelé les autorités de Tomsk.

Dorinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *