Revue du 27/05 – Le vote « contre tous » autorisé pour les élections locales

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

La Douma
La Douma (crédits : itogi.ru)

Le vote « contre tous » autorisé pour les élections locales

La Douma a adopté en troisième lecture le 26 mai une loi autorisant le vote « contre tous » lors des élections locales. Abolie en 2006 à tous les échelons de la Fédération de Russie, la mention « contre tous » réapparaîtra désormais sur les bulletins pour les élections des députés et des chefs d’administration locaux. Ces élections seront ainsi invalidées si une majorité d’électeurs choisit de voter « contre tous ». La commission électorale locale se chargera alors d’organiser une nouvelle élection dans les délais prévus par la loi.

Lenta 

Kalouga, région la plus attractive de Russie selon les investisseurs

Kalouga serait la région de Russie la plus attractive pour les investisseurs, a révélé le 27 mai un sondage de l’agence russe d’initiatives stratégiques, organisation gouvernementale chargée du développement de projets entrepreneuriaux. Les critères utilisés pour établir ce classement sont au nombre de quatre : le dispositif législatif, les instituts de soutien aux affaires, la disponibilité des ressources et des infrastructures et le soutien aux petites et moyennes entreprises. Suivent les régions de Oulianovsk, de Kostroma, de Krasnoïarsk, et la république du Tatarstan. Ces bonnes positions s’expliquent par la mise en place dans ces régions de zones spéciales destinées à attirer les investissements.

Vladimir Poutine a par ailleurs demandé le 26 mai à la Douma qu’elle adopte avant la fin de l’année l’intégralité des projets de loi relatifs à la diminution des obstacles administratifs à l’entrepreunariat. Ces réformes concernent par exemple l’enregistrement des entreprises, l’accès aux réseaux d’énergie et de communication, mais aussi la mise en place d’un dispositif légal propice à la création de nouvelles entreprises et au développement de la concurrence sur le marché russe. D’après le rapport Doing Business 2014 de la Banque Mondiale, qui classe les pays par facilité d’y faire des affaires, la Russie se classe 92ème au rang mondial. A titre de comparaison, la France se classe 38ème dans ce rapport.

Vedomosti

Lancement de la compagnie low cost russe Dobroliot

Dobroliot, vue de l'intérieur
Dobroliot, vue de l’intérieur (crédits : dobrolet.com)

Dobroliot (« bon vol »), la filiale low cost d’Aeroflot, a commencé à vendre le 26 mai au soir ses premiers billets, pour un vol au départ de Moscou et à destination de Simferopol, la capitale de la Crimée. Le prix minimum (charges comprises) est d’environ 979 roubles, tandis que le prix maximum ne dépasse pas les 3500 roubles. De cette manière, le tarif le plus cher de Dobroliot reste plus abordable que le premier prix d’Aeroflot, établi à 6861 roubles l’aller-retour depuis que Vladimir Poutine a demandé un abaissement de tarifs en direction de la Crimée. Des prix qui se situent « à la limite de la rentabilité » a confié le 26 mai à ITAR-TASS le directeur d’Aeroflot Vitaly Saveliev. Dobroliot desservira plusieurs autres destinations, telles que Samara et Ekaterinbourg.

Lenta

Le parti de Mikhaïl Prokhorov en difficultés

La campagne pour les élections à la Douma de Moscou s’annonce difficile pour Plateforme citoyenne, le parti fondé en juin 2012 par l’oligarque Mikhaïl Prokhorov. Le parti a annoncé qu’il ne présentera que six candidats à cette élection au lieu des 30 à 40 attendus. La chef du mouvement Irina Prokhorova ne fait pas partie de la liste des candidats et Mikhaïl Prokhorov a annoncé le 21 mai qu’il laissait la présidence de Plateforme citoyenne à Rifat Shaykhutdinov. « Ma participation directe et quotidienne du parti n’était nécessaire qu’à ses débuts » a expliqué le milliardaire. Il a toutefois ajouté qu’il continue à faire partie de la direction du parti, et s’attelle à sa « stratégie profonde » ainsi qu’au développement d’un nouveau programme économique en vue des élections à la Douma d’État en 2016. Mikhaïl Prokhorov avait obtenu près de 8% des voix à la présidentielle de 2012.

Expert.ru

L’électroménager russe s’exporte vers les pays de la CEI

L'électroménager russe s'exporte
L’électroménager russe s’exporte (crédits : creative commons)

Bosch und Siemens Hausgeräte, premier fabricant d’appareils électroménagers de Russie, a annoncé le 26 mai qu’il exportera désormais près d’un tiers de sa production vers l’Europe. Hans-Kersten Hrubesch, directeur général de BSH Home Applicance, filiale russe du groupe allemand, a déclaré dans une interview au journal russe Vedomosti datant du 26 mai que les premières livraisons vers l’Europe ont commencé en 2013, depuis les usines de la région de Saint-Pétersbourg. Principalement vers la Pologne, l’Ukraine et la Biélorussie, ces biens produits en Russie affichent un prix compétitif, comparable aux productions d’autres pays.

Vedomosti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *