Vladimir Poutine quitte la Chine avec un important contrat gazier

La Russie et la Chine ont signé mercredi 21 mai un contrat d’une durée de 30 ans sur la fourniture de gaz russe à Pékin par l’itinéraire oriental, pour un total de 400 milliards de dollars.

Pékin investira près de 22 milliards de dollars dans le cadre de ce contrat, alors que les investissements russes dans le projet devront pour leur part atteindre 55 milliards de dollars, a annoncé mercredi le président russe Vladimir Poutine en visite les 20 et 21 mai en Chine, cité par Ria Novosti.

Le gaz sera livré par l’itinéraire oriental et le gazoduc Sila Sibiri (la force de la Sibérie), qui sera construit à partir de la zone d’extraction gazière de Chayanda en Yakoutie. Le montant de la construction de ce pipeline est évalué à 46 milliards de dollars.

Plus tôt dans la journée, le russe Gazprom et la China National Petroleum Corporation (CNPC) avaient signé un contrat de livraison de gaz naturel à la Chine sur 30 ans pour un montant de 400 milliards de dollars. Prévus au départ à 38 milliards de mètres cubes de gaz livrés par an, avecun prix d’achat de 350 dollars les 1000 mètres cubes, les volumes de gaz fournis à la Chine pourraient par la suite être augmentés jusqu’à 60 milliards m3/an.

Rappelons que le président russe est arrivé en Chine le 20 mai dans le cadre d’une visite officielle de deux jours. Lors de sa première journée, Vladimir Poutine et son homologue chinois Xi Jinping ont réaffirmé la convergence de leurs positions sur les problèmes internationaux, y compris sur la situation en Ukraine, et ont convenu de coordonner leurs démarches sur la scène internationale.

2 commentaires

  1. Le piège se referme, la Russie est dans les mains de la chine.

    Elle dépend ;de plus en plus de la Chine, non seulement pour le gaz,mais pour toutes les matières première, y compris le bois.
    Du fait que les européens vont se désengager de la dépendance au gaz russe la Russie devra vendre à un prix brader ces réserves naturelles.
    Et en plus la Russie est dépendantes des financements chinois

    Je suis désolé pour mes amis russes et pour leurs enfants

  2. De quel bois parlez-vous? Il me semble que la Chine est actuellement le plus grand importateur de bois au Monde. Savez-vous que la Russie et les Etats-Unis sont les plus importants fournisseurs de bois pour la Chine.
    Quant aux Européens qui se désengagent de la dépendance du gaz russe, ils devraient réfléchir aux véritables conséquences qui en découleront.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *